MENU

Willis et Towers Watson ne font plus qu’un

FLASHFINANCE | PRIVILÈGE DE VOTRE NIVEAU PRO
par Mathieu Carbasse | 06 janvier 2016 09h46

La fusion entre le géant britannique du courtage en assurance, Willis Group, et le cabinet de conseils en risques américain, Towers Watson, annoncée en juin 2015 pour un montant de 18 milliards de dollars, est devenue effective.

Depuis le mardi 5 janvier 2016, les actions de la nouvelle entité s'échangent sur le New York Stock Exchange et sur le Nasdaq. Les actionnaires de Willis Group, troisième courtier mondial, détiennent désormais 50,1% du capital de la nouvelle structure commune tandis que ceux de Towers Watson & Co en détiennent 49,9%.

« Ensemble, nous allons conseiller plus de 80% du top 1000 des entreprises mondiales, et nous aurons également une présence significative sur le middle market à travers le monde », a ainsi commenté le nouveau PDG de Wills Towers Watson, Dominic Casserley.

Le groupe compte désormais 39 000 collaborateurs, dans 120 pays. Les deux géants du conseil espèrent générer 125 millions de dollars (M$) d'économies dans les trois prochaines années.

« De nombreux leviers vont nous permettre d’accroître notre développement en offrant des solutions intégrées au réseau mondial de distribution de Willis », a précisé John Haley, directeur général de la nouvelle entité.

Une économie de 75 M$ sur la facture fiscale est également attendue.

Publicité
Sur le même sujet …