MENU

François Desjardins quitte son poste de PDG de la Banque Laurentienne

par Aurélia Morvan | 15 juin 2020 09h50

François Desjardins

Photo: Réjean Meloche

François Desjardins ne sera plus PDG de la Banque Laurentienne du Canada à compter du 30 juin prochain, date à laquelle il « prendra sa retraite » de l’institution. Cette dernière l’a annoncé le 15 juin au matin, indiquant que M. Desjardins « se retirait de ses fonctions de président et chef de la direction et démissionnait à titre d’administrateur ».

M. Desjardins avait été promu à la tête de la Banque Laurentienne en février 2015, alors qu’il était président de B2B Banque, filiale en propriété exclusive de la Banque Laurentienne.

« Je suis fier de ce que j’ai accompli à la Banque au cours des 29 dernières années, particulièrement au cours de mes cinq années passées à titre de président et chef de la direction. J’ai eu le plaisir de côtoyer plusieurs collègues talentueux et je leur souhaite bonne chance pour l’avenir », a déclaré M. Desjardins, dans le cadre de l’annonce de son départ.

De son côté, Michael Mueller, président du conseil d’administration de Banque Laurentienne a remercié M. Desjardins pour ses 29 ans de service au sein de l’institution, indiquant que celui-ci avait « contribué de façon importante à la Banque au cours des cinq années passées à titre de président et chef de la direction ».

Son remplaçant nommé

Dans la foulée, la Banque Laurentienne a annoncé que Stéphane Therrien avait été nommé à titre de président et chef de la direction par intérim ainsi qu’à titre d’administrateur.

M. Therrien est l’actuel vice-président exécutif, services aux entreprises et aux particuliers, de la Banque Laurentienne. Il occupe par ailleurs le poste de président et chef de la direction de BLC Services financiers.

M. Therrien travaille « depuis plus de 30 ans dans le secteur financier et possède une connaissance approfondie de la Banque au sein de laquelle il a occupé des postes de direction depuis 2012 », dit l’institution. Il a notamment eu la responsabilité de superviser l’ensemble des activités commerciales de la Banque Laurentienne au Canada et aux États-Unis ainsi que le réseau de succursales des Services aux particuliers à travers le Québec.

« Stéphane [Therrien] a réussi à faire croître le segment des services aux entreprises - de 4,8 milliards de dollars d'actifs en 2012 à 13,5 milliards de dollars en 2020 - grâce à une combinaison de croissance organique et d'acquisitions », indique l’institution.

Un comité spécial du conseil d’administration de la Banque Laurentienne est chargé d’entreprendre « immédiatement » la recherche d’un nouveau président et chef de la direction. M. Therrien occupera ses nouvelles fonctions le temps que cette recherche aboutisse.

Stratégie de transformation

« Malgré les récentes difficultés attribuables à la pandémie, la Banque demeure en position de force pour relever les défis à venir grâce à de solides niveaux de capitaux et de liquidités et d’excellentes relations avec la clientèle. La mise en œuvre actuelle de la stratégie de transformation de la Banque est bien avancée et il y a une opportunité de générer de la croissance tout en augmentant la rentabilité grâce à une exécution solide », a dit Michael Mueller.

Dans une entrevue publiée dans l’édition numérique gratuite d’avril du Journal de l’assurance, publication sœur du Portail de l’assurance, M. Desjardins détaillait la stratégie de Banque Laurentienne visant à positionner le conseiller en guichet unique. Vous pouvez la retrouver ici.

Publicité
Sur le même sujet …