MENU

L’évaluation actuarielle confirme la bonne santé du RRQ

par Alain Castonguay | 11 décembre 2019 12h07

Jean-François Therrien

Photo: Alain Castonguay

Après avoir augmenté son taux de cotisation pendant quelques années, le Régime de rentes du Québec (RRQ) est désormais en bonne santé financière. Retraite Québec vient de publier l’évaluation actuarielle au 31 décembre 2018. Le document a été déposé à l’Assemblée nationale la semaine dernière par le ministre des Finances, Éric Girard.

Retraite Québec produit cette évaluation actuarielle tous les trois ans. Cette fois-ci, l’évaluation comprend aussi le régime bonifié qui est entré en vigueur en janvier 2019. Les sommaires ont été faits pour le régime de base et le régime supplémentaire. Les projections sont basées sur un scénario raisonnable, tant pour les revenus et les dépenses du RRQ sur une période de 50 ans.

Retraite Québec confirme que les entrées de fonds des deux régimes sont suffisantes pour financer les sorties de fonds pour chacune des années projetées. Au 31 décembre 2018, la réserve du régime de base était de 73 milliards de dollars (G$).

Taux maintenu

À l’heure actuelle, plus de 4,2 millions de cotisants alimentent la caisse du RRQ, à raison d’un taux de 10,80 $ par 100 $ de salaires. L’employé et l’employeur versent la moitié de cette somme. La projection est faite avec un taux de cotisation constant.

Selon l’évaluation actuarielle, la masse salariale soumise aux cotisations en 2019 atteindra 143,8 G$ et les cotisations seront de 15,7 G$.

Au 31 décembre 2019, la réserve sera de plus de 77 G$ et correspondra à 4,8 fois le montant des sorties de fonds prévus en 2020. Ce rapport entre la réserve à la fin de l’année et les sorties de fonds de l’année suivante sera maintenu durant toute la période. À partir de 2043, ce rapport sera supérieur à 5.

Quelque 1,9 million de bénéficiaires ont reçu des prestations de retraite en 2018, lesquelles totalisaient 14 G$. Dans 25 ans, le nombre de bénéficiaires aura grimpé de 47 % et atteindra 2,8 millions. Les prestations seront alors de 33 G$. En 2068, les 3 millions de bénéficiaires toucheront des prestations de 78 G$. Dans 50 ans, la réserve atteindra 548 G$.

Régime bonifié

Le taux de cotisation du régime bonifié est de 2,0 %. Dans 25 ans, la réserve du régime bonifié sera presque égale à celle du régime de base et atteindra 191 G$. On comptera alors 2,2 millions de bénéficiaires, lesquels recevront des prestations totalisant 4 G$. Dans 50 ans, le nombre de prestataires sera aussi à 3 millions, et les prestations atteindront 27 G$. La réserve sera alors à 814 G$.

L’évaluation actuarielle comprend aussi les projections pour les autres types de rentes versées par le RRQ : invalidité, conjoint survivant, décès, orphelin et enfant de personne invalide, etc. En 2019, ces autres rentes totaliseront 2,7 G$.

Lors du récent colloque retraite du Cercle finance du Québec, tenue au début de novembre à Québec, l’actuaire en chef du RRQ à Retraite Québec, Jean-François Therrien, avait confirmé la bonne santé financière du régime.

Publicité
Sur le même sujet …