MENU

Les entrepreneurs inquiets, dit la FCEI

par Charles Mathieu | 25 janvier 2021 15h12

L’année 2021 ne sera pas de tout repos pour les petites et moyennes entreprises (PME) du Québec s’il faut en croire les résultats de deux sondages réalisés par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) auprès de ses membres propriétaires d’entreprises.

Dans un premier coup de sonde, plus du tiers (34 %) des 1 077 PME québécoises sondées ont indiqué qu’elles allaient manquer de liquidités avant l’arrivée de l’été.

Il faut prendre en compte 37 % des PME qui éprouvaient déjà des difficultés avant l’arrivée des nouvelles mesures de confinement du gouvernement de François Legault, mises en place pour lutter contre la deuxième vague de la COVID-19, rappelle la FCEI.

« Ce n’est pas parce qu’on a changé d’année que la situation difficile pour les dirigeants de PME a subitement évolué. La situation est toujours aussi préoccupante et l’appui des gouvernements est toujours aussi nécessaire. Quand on considère que la majorité des entreprises de toutes les régions sont petites, il est d’autant plus stratégique pour le gouvernement de s’assurer que les mesures destinées à la relance les mettent à l’avant-plan », affirme François Vincent, vice-président de la FCEI pour le Québec.

Craintes de fermetures massives

Des inquiétudes sont aussi ressenties à travers le pays, dit la FCEI.

Cette dernière estime qu’entre 71 000 et 222 000 propriétaires de PME envisagent de fermer leurs portes.

« Si on ajoute à cela les 58 000 entreprises qui sont devenues inactives en 2020, au total, une entreprise sur cinq risque de disparaitre d’ici la fin de la pandémie », souligne la FCEI.

Ces résultats ont été obtenus à partir d’un sondage de l’organisme auprès de 4 129 PME au pays. Il s’agit d’une mise à jour d’une étude similaire réalisée l’été dernier.

« Il est encore possible que les plans des chefs de PME changent si les choses s’améliorent. C’est alarmant de voir qu’ils sont aujourd’hui plus nombreux à envisager de fermer pour de bon leur entreprise que lors de notre première évaluation réalisée l’été dernier, dit Simon Gaudreault, directeur principal de la recherche nationale à la FCEI.

« Nous n’allons clairement pas dans la bonne direction, a aussi affirmé M. Gaudreault. Chaque semaine qui passe sans une amélioration du climat d’affaires pousse plus de chefs d’entreprise à prendre une décision définitive. Plus il y aura de fermetures d’entreprises, plus cela entrainera des pertes d’emplois, et plus la relance économique sera ardue. »

Si les fermetures prévues s’avéraient, cela représenterait entre 962 000 et 2 951 000 pertes d’emploi au pays, précise la FCEI. 

Soutenir les PME locales

Selon François Vincent, 2021 commence sous de mauvais auspices pour les petites et moyennes entreprises au pays. « Après tous les déboires financiers et le gros stress émotionnel d’une année 2020 exceptionnellement difficile, ce mois de janvier fait plutôt penser à un cinquième trimestre de 2020 qu’à une toute nouvelle année », dit-il.

Il affirme qu’il est important pour les consommateurs et pour les différents paliers de gouvernement de soutenir les PME.

« Les gouvernements peuvent les aider à être moins dépendantes des aides gouvernementales en générant davantage de ventes, ce qui implique de leur donner les moyens de rouvrir leurs portes de façon sécuritaire à un nombre limité de clients. Les enjeux sont considérables : emplois, recettes fiscales, diversité de nos milieux de vie. On doit tout faire pour que l’année 2021 soit celle où on aura aidé les PME à rester en vie et à retrouver la prospérité. »

Autres données
  • Selon la FCEI, il y a présentement 47 % des PME au Canada qui sont complètement ouvertes actuellement, alors que ce chiffre était de 62 % à la fin du mois de novembre.
  • Au Québec, cette proportion est moins élevée que la moyenne du pays, alors que ce sont 44 % des entreprises qui sont complètement ouvertes, dit la FCEI.
  • Ce sont 36 % des PME canadiennes qui ont tous leurs employés, contre 41 % à la fin novembre. Au Québec, 33 % des PME opèrent avec tous leurs employés.
  • Au niveau des ventes, 22 % des PME au Canada disent enregistrer « des ventes normales ». Ce nombre était de 29 % en novembre. Le Québec est au-dessus de la moyenne canadienne, avec 25 %.
Publicité
Sur le même sujet …
close button

1 800 $

en prix à gagner !

Image conférence

Faites le plein de nouveautés !

  • Santé/mieux-être au travail
  • Pandémie et assurance collectives
M’inscrire pour voir
la rediffusion
  • Soins virtuels:
    de l'échec à l'explosion!
  • Autogestion: par
    où commencer ?
close button

Les vitrines du

1 800 $

en prix à gagner !

Image conférence

Ayez tous les outils en main pour
performer dans cette nouvelle réalité

Des leaders en assurance, santé collective et avantages sociaux.