MENU

Une firme de notation voit positivement les perspectives de croissance de Manuvie

par Charles Mathieu | 25 septembre 2020 10h30

Photo : Freepik

Il est rare en temps normal qu’un assureur voit sa cote de solidité financière être rehaussée par une firme de notation. Ça l’est encore plus depuis le début de la pandémie.

La firme de notation DBRS Morningstar a pourtant rehaussé la cote de solidité financière de La Compagnie d’assurance-vie Manufacturers en milieu de semaine la faisant passer de AA (faible) à AA. Elle a accordé une cote d’émetteur de A (élevée) à la Société Financière Manuvie, alors qu’elle était de A. Les perspectives de développement des cotes ont été changées à stables pour les deux entités.

« La hausse des notes reflète la force de Manuvie au Canada, aux États-Unis et en Asie, ainsi que l’exécution d’une vision stratégique renouvelée. Celle-ci met l’accent sur la réduction du risque associé à ses blocs d’assurance hérités des fusions-acquisitions passées et la réduction de la volatilité des revenus des actions et des taux d’intérêt, tout en devançant ses pairs canadiens en termes de ratios de capitalisation règlementaires », dit la firme de notation.

Elle ajoute que Manuvie « dispose aussi de solides capacités de distribution, d’un large éventail de produits, d’une reconnaissance de marque mondiale et d’une agilité de gestion, le tout soutenu par un solide cadre de gestion des risques ».

Résiliente malgré la pandémie

DBRS Morningstar qualifie de « résiliente » la performance de Manuvie depuis le début de l’année, malgré l’impact économique négatif de la pandémie de la COVID-19.

« De manière positive, la compagnie continue d’améliorer son profil de risque, sa capacité de bénéfice et ses niveaux de capitalisation. Bien que la rentabilité se soit affaiblie au premier semestre 2020 en raison de l’impact initial de la pandémie, les bénéfices sont demeurés résilients et alignés avec ceux des compagnies concurrentes en atteignant un rendement des capitaux propres de 8,2 % au premier semestre 2020 », dit-elle.

« Pas de pression à la hausse »

DBRS Morningstar « ne voit pas de pression à la hausse sur les cotes à moyen terme ». Elle souligne qu’à long terme, si Manuvie « continue d’améliorer sa rentabilité et de prendre du risque en réduisant davantage son exposition aux garanties de produits et aux produits de soins de longue durée, tout en maintenant son profil de capital, les cotes seraient revalorisées ».

Toutefois, une baisse de la rentabilité en plus d’une « diminution des ratios de couverture » causerait une révision à la baisse des notes. « Un évènement indésirable entrainant une baisse substantielle du capital règlementaire entrainerait une dégradation des notes », prévient la firme de notation.

Publicité
Sur le même sujet …