MENU

Aon lance un modèle de prévision des inondations pour la Malaisie et Jakarta

par Mathieu Carbasse | 04 novembre 2015 09h29

Impact Forecasting, une division d'Aon Benfield, a dernièrement développé un modèle de prévision des inondations pour la Malaisie et pour la ville de Jakarta, afin d’aider les assureurs et réassureurs dans la gestion de leurs expositions dans cette région du monde.

Bien que les pertes assurées ont été moins importantes dernièrement, on récence en Malaisie une inondation majeure tous les trois ans. En raison d’une exposition croissante et de l'évolution des environnements urbains, les pertes enregistrées dans le passé sont un mauvais indicateur de ce qu’il peut advenir dans le futur. En effet, Impact Forecasting a mené des études sur le terrain qui ont notamment révélé une forte concentration de bâtiments commerciaux et industriels dans les plaines inondables. Ce sont justement ces données qui ont été utilisées comme base pour le nouveau modèle.

De même, les mégapoles asiatiques présentent un défi majeur à cause notamment d’une grande concentration de risques. Jakarta, avec son passif en matière d'inondation, a démontré la nécessité du développement d'un modèle pour aider les assureurs à  évaluer de potentielles conséquences économiques. Lors de l'élaboration de cet outil probabiliste, Impact Forecasting a travaillé avec le gouvernement de la ville de Jakarta afin de prendre en compte l'affaissement de certaines terres et les travaux récents d'atténuation.

« Depuis les inondations de 2011 en Thaïlande, l’industrie de l’assurance et de la réassurance a tenu à saisir les implications de ce péril pour toute la région Asie, a déclaré Adityam Krovvidi, directeur d’Impact Forecasting en Asie. En les couplant avec d'autres facteurs tels que l'urbanisation accrue et la détarification en Malaisie, nous avons mis en place des modèles qui peuvent répondre à des exigences réglementaires, ainsi qu’aux critères des agences de notation. »

Pour rappel, la Malaisie a subi des pertes de 580 millions de dollars en décembre 2014, alors que les inondations de janvier 2013 à Jakarta ont causé 3,4  milliards de dollars de dommages. 

Publicité
Sur le même sujet …