MENU

Assurance automobile : les primes au Québec demeurent les plus basses

par Justine Montminy | 19 juillet 2018 13h30

Photo : Freepik

Le Québec demeure la province où les primes en assurance automobile sont les moins chères, avec une prime moyenne de 661 $, selon des statistiques colligées par l’Agence statistique d’assurance générale (ASAG). C’est en Colombie-Britannique où l’on retrouve la prime moyenne la plus élevée, soit de 1 680 $ par année en 2017.

En Colombie-Britannique, l’assurance automobile est entièrement publique. Le monopole du marché est détenu par l’Insurance Corporation of British-Columbia (ICBC), ce qui explique les primes élevées.



Ouvrir le marché à la concurrence

Un peu plus tôt cette année, le Bureau d’assurance du Canada (BAC) avait demandé à la province d’ouvrir le marché aux assureurs privés. Le BAC maintient sa position.

« La compétition en assurance automobile en Colombie-Britannique permettrait aux conducteurs d’économiser 325 $ par année. La concurrence incite fortement toute entreprise à offrir le meilleur service au meilleur prix. L’assurance-automobile n’échappe pas à cette règle et les assureurs privés canadiens sont désireux de mieux servir le marché de la Colombie-Britannique », explique le vice-président pacifique du BAC, Aaron Sutherland.

Primes élevées en Ontario

Pour ce qui est de l’Ontario, la province enregistre la deuxième prime moyenne la plus élevée au pays avec 1 445 $ par année, selon l’ASAG.

En Ontario, l’assureur établit la responsabilité et indemnise l’assuré en partie, mais ce dernier peut également poursuivre un autre conducteur afin d’avoir des compensations supplémentaires. Selon la loi ontarienne, la couverture minimale en responsabilité civile est de 200 000 $.

Publicité