MENU

Bénéfice en baisse de 5 % pour Great-West au premier trimestre

par Mathieu Carbasse | 05 mai 2017 11h30

Photo : Freepik

Alors qu’elle vient d’annoncer son intention de réduire ses effectifs canadiens de 1 500 postes au cours des deux prochaines années, Great-West Lifeco fait état d’un bénéfice net de 591 millions de dollars (M$) au premier trimestre, en baisse de 5 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent (620 M$).

La compagnie précise toutefois que ce résultat tient compte des coûts de restructuration de 28 M$ principalement associés aux activités d'assurance-maladie et de détail de la compagnie en Irlande ainsi qu'à l'achèvement des activités d'intégration d'Empower Retirement.

Primes et dépôts en hausse de 12 %

« Le bénéfice pour le premier trimestre reflète la vigueur des souscriptions dans nos exploitations canadienne et européenne, ainsi que les avantages qui découlent des initiatives de réduction des coûts au sein de l'exploitation américaine, précise Paul Mahon, président et chef de la direction. Bien que les données fondamentales sous-jacentes aient été positives au cours du trimestre, les taux de change désavantageux et les charges de restructuration liées aux activités d'intégration et à l'ajustement de notre structure de coûts ont eu une incidence négative sur le bénéfice. »

Les primes et dépôts du groupe pour le premier trimestre de 2017 se sont chiffrés à 33,5 G$, en hausse de 12 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice 2016, en raison de la croissance des primes et dépôts dans tous les secteurs.

Recul de 8 % pour l’exploitation canadienne

Au premier trimestre, le bénéfice net de l’exploitation canadienne attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires s'est établi à 255 M$, en baisse de près de 8 % par rapport au premier trimestre de 2016 (276 M$).

Les souscriptions ont augmenté de 12 % et se sont chiffrées à 3,7 G$. Selon la compagnie, cette augmentation est attribuable à la vigueur des souscriptions de produits individuels de gestion du patrimoine, qui ont augmenté de 14 % par rapport au premier trimestre de 2016. Les souscriptions de produits individuels d'assurance ont également augmenté de manière significative, étant donné que les souscriptions de produits d'assurance-vie avec participation ont été reportées des résultats du quatrième trimestre de 2016.

Dans le cadre de la restructuration de sa division canadienne, la compagnie a annoncé le 25 avril 2017 qu'elle réaliserait des réductions de dépenses annualisées de 200 M$ avant impôt d'ici le premier trimestre de 2019. Elle prévoit engager des coûts de restructuration de 215 M$, ce qui devrait réduire le bénéfice net de 127 M$ au deuxième trimestre de 2017.

Publicité
Sur le même sujet …