MENU

Canatics et le BAC s’associent dans la lutte contre la fraude

par Mathieu Carbasse | 17 mars 2016 11h22

« Les fraudeurs avancent rapidement. Le secteur de l'assurance doit avancer encore plus vite ». C’est par ces mots que Ben Kosic, PDG de Canatics, a annoncé sa collaboration avec le Bureau d'assurance du Canada (BAC) afin d'améliorer la capacité de l'industrie à identifier et à enquêter sur les réseaux criminels de fraude.

Canatics utilise l’analyse de données pour identifier les demandes suspectes et faciliter ainsi les enquêtes menées par les compagnies d'assurance. Lorsque l'outil identifie un comportement qui laisserait supposer l’activité éventuelle d’une organisation criminelle, il envoie une alerte aux assureurs concernés.

Désormais, les alertes les plus suspectes seront directement envoyés au BAC, ce qui constitue une étape importante dans la lutte contre la criminalité actuelle et future.

Améliorer l'efficacité des enquêtes

« Ce partenariat avec Canatics sera très important, a déclaré Garry Robertson, directeur national des services d'enquête du BAC. Le BAC a en effet le mandat de coordonner les enquêtes contre le crime organisé et de fournir à la police le soutien nécessaire à d’éventuelles poursuites. L'accès aux alertes de Canatics devrait grandement améliorer l'efficacité de nos enquêtes et permettra de traduire plus rapidement les fraudeurs devant la justice ».

Les assureurs qui participent à Canatics, et qui autorisent le regroupement et l’analyse de leurs données, doivent se conformer à des contrôles stricts de confidentialité.

Publicité