MENU

Catastrophes naturelles : les assureurs écopent de nouveau

par Frédérique De Simone | 25 novembre 2020 12h24

Octobre 2020 s’est ajouté à la liste des mois couteux pour les assureurs de dommages, particulièrement pour ceux présents aux États-Unis.

Les feux de forêt se sont poursuivi une bonne partie du mois d’octobre dans l’ouest des États-Unis, plus particulièrement en Californie. Les dégâts dans ces états ont été estimés à plus 13 milliards de dollars américains (G$ US). La part assurable est de son côté supérieure à 8 G$ US.Ces deux estimations sont susceptibles de changer, avise Aon dans son Rapport mensuel sur les catastrophes naturelles.

En Californie, plus 1 555 structures ont été détruites et 280 autres ont été endommagées par les feux de forêt, au cours du mois d’octobre. Au total, les autorités estiment que 4,1 millions d’acres (1,66 million d’hectares) ont brûlé en 2020, faisant 31 morts et détruisant au moins 10 488 structures.

Au Colorado, trois des quatre plus grands incendies du bilan moderne de l’État se sont produits depuis le 31 juillet 2020.

Orages violents

Le centre est de New York et le sud de la Nouvelle-Angleterre ont été touchés par des orages violents, les 7 et 8 octobre dernier. Des rafales dépassant 112 km/h ont été enregistrées. Les tempêtes ont endommagé et renversé de nombreux arbres et les lignes électriques traversent la région. Les pertes économiques totales ont été estimées à 235 millions de dollars américains (M$ US), dont la plupart étaient couverts par une assurance.

La Pologne, la République tchèque et l’Autriche ont été touchées par des temps violents, du 3 au 5 octobre. Les impacts étaient en grande partie mineurs et étaient principalement associés à des vents forts. Plusieurs jours de fortes pluies ont provoqué des inondations notables en Slovaquie, en République tchèque et en Pologne, du 12 au 14 octobre. Parmi les régions les plus touchées figurent la Slovaquie orientale, le nord de la République tchèque et les régions d’Opole et de Silésie en Pologne. Les assureurs locaux ont fait face à plusieurs milliers de réclamations estimés à plusieurs millions d’euros.

La Libye aussi a connu une violente tempête cette fois vers la fin du mois d’octobre. De gros grêlons accompagnés de vents violents ont été transportés par une ligne d’orages qui a traversé des parties du nord-ouest du pays y compris Tripoli, le 27 octobre. D’importants dommages ont été causés aux biens, aux véhicules et à la végétation, en plus des dommages causés au port de Tripoli. Le total des pertes économiques et assurées devrait se chiffrer en millions de dollars américains.

Deux ouragans marquants

L’ouragan Delta est devenu le neuvième ouragan de la saison en 2020 dans l’océan Atlantique. Il s’est rapidement intensifié à un rythme historique dans les Caraïbes, atteignant un sommet d’intensité à 230 km/h avant de s’affaiblir avant d’atteindre la péninsule du Yucatán au Mexique. Delta a touché terre le long de la côte nord-est de la péninsule du Yucatán près de Puerto Morelos, le 7 octobre, sous la forme d’une tempête de catégorie 2. Les impacts ont été moins graves que les experts avaient prédits. Toutefois, les pertes économiques totales devraient atteindre des centaines de millions de dollars américains.

Après avoir touché la côte nord-est de la péninsule du Yucatán, l’ouragan Delta a touché terre aux États-Unis, le 9 octobre, le long de la côte sud-ouest de la Louisiane en tant qu’ouragan de catégorie 2 avec des vents allant jusqu’à 160 km/h. Delta a apporté dans son sillage une onde de tempête importante et des précipitations incessantes dans l’est du Texas et le sud-ouest de la Louisiane. Bien qu’il ait touché terre dans une région peu peuplée de la Louisiane, Delta a privé d’électricité au moins 850 000 foyers le long de la côte du Golfe. Les précipitations totales dans le centre de la Louisiane ont dépassé 1 430 millimètres par endroits. Les restes de Delta ont causé de fortes pluies, des crues soudaines et des tornades à travers la Géorgie, les Carolines et le centre de l’Atlantique, du 10 au 12 octobre. Les pertes économiques totales devraient approcher 4 milliards de dollars, dont la moitié environ est couverte par des assureurs publics et privés.

Après avoir emprunté le même parcours que Delta, l’ouragan Zeta s’est rapidement intensifié dans le golfe du Mexique avant de toucher terre le long de la côte sud-est de la Louisiane, le 28 octobre, en tant qu’ouragan de catégorie 2. Zeta a apporté une onde de tempête et de puissantes rafales dans les régions côtières de la Louisiane, du Mississippi et de l’Alabama.

Zeta est devenue la 11e tempête nommée à avoir frappé les États-Unis pendant la saison des ouragans de l’Atlantique en 2020. Un record. Pas moins de 2,6 millions de clients à travers le sud des États-Unis étaient sans électricité lorsque l’ouragan est passé, tandis qu’au moins six décès ont été signalés. Le total des pertes économiques et assurées devrait largement dépasser le milliard de dollars.

Inondations en Europe, en Afrique et en Asie

Des inondations dévastatrices se sont produites dans les Alpes-Maritimes du sud-est de la France et dans le Piémont, au nord-ouest de l’Italie, après le passage de la tempête Alex. Des précipitations intenses sont alors tombées sur ces régions. Au moins 16 personnes ont été tuées et les autorités ont initialement estimé le total des pertes économiques à environ 3,2 G$ US.

Le continent africain a connu au moins 5 événements liés è des inondations. Le Nigeria, le Togo, la République démocratique du Congo, le Mozambique et la Tanzanie ont été inondés. Les pertes économiques sont pour le moment inconnues.

Depuis le début du mois d’octobre, de fortes pluies saisonnières dues à une saison de mousson prolongée combinée à de multiples systèmes dépressionnaires ont affecté de nombreux états indiens. Au moins 142 personnes ont été tuées et environ 1 million d’hectares (2,5 millions d’acres) de terres cultivées ont été touchés dans tout le pays. Le total des pertes économiques combinées a été estimé à 4 G$ US.

Les pluies saisonnières ont provoqué des crues soudaines et des glissements de terrain dans les provinces indonésiennes du 21 au 31 octobre. Au moins 13 personnes ont été tuées dans des incidents liés à la pluie et environ 2 000 maisons et autres bâtiments ont été endommagés à des degrés divers, selon le Conseil national indonésien pour la gestion des catastrophes. Le cout total des dommages est pour le moment inconnu.

Au moins 12 événements d’inondations sont survenus dans le monde en octobre causant des milliards de dollars de dommages.

Publicité
Sur le même sujet …
AON