MENU

Desjardins élargit son hybride vie-soins de longue durée

par Alain Thériault | 20 février 2014 10h22

Après avoir lancé un produit hybride vie-soins de longue durée en septembre sur sa T100, Desjardins Assurances a dû l’étendre aux autres produits de vie entière, à la demande de ses conseillers.Le produit Vie Option autonomie est offert depuis le 6 février avec les versions des produits d’assurance vie permanente payables en 20 ans et à 65 ans, tant du côté traditionnel que sur la plateforme de vie universelle Sommum.

Vie Option autonomie est un produit d’assurance permanente doté d’une option en cas perte d’autonomie à partir de l’âge de 65 ans. L’option ne peut être offerte après l’âge de 55 ans. Elle permet à l’assuré admissible de recevoir une prestation mensuelle égale à 1 % de sa couverture totale d’assurance vie, pendant un maximum de 100 mois, après une période d’attente de trois mois. La prestation maximale peut atteindre 2 500 $.

Le produit est conçu pour protéger une partie de l’assurance vie : peu importe le montant total des prestations de soins de longue durée versées, les bénéficiaires recevront au moins 25 % du montant d’assurance vie de départ.

En septembre, Desjardins Assurances a lancé ce produit sur Sommum, sous forme d’une assurance vie permanente à cout d’assurance temporaire 100 ans (T100). À ce jour, ce produit T100 s’est vendu une fois sur deux avec l’Option autonomie.

« C’était alors le produit le plus en ligne avec la clientèle cible d’une option de soins de longue durée, soit les 45 à 55 ans, a révélé en entrevue au Journal de l’assurance Nathalie Tremblay, chef de produits santé, développement et mise en marché chez Desjardins Assurances. Or, des conseillers qui ne vendent pas habituellement de T100 nous rapportaient ne pas l’avoir offerte. »

Mme Tremblay ne s’attend pas à répéter ce ratio de vente pour les nouvelles versions des produits pour lesquelles l’option est offerte, car elles visent un public cible plus jeune.

« Nous en vendrons plus au total, et nous nous démarquerons. L’option peut aussi être intéressante, car la prime additionnelle sera peu élevée », dit-elle. L’option répandue sur un plus grand nombre de produits aidera également les conseillers à se familiariser avec l’assurance soins de longue durée, ajoute la spécialiste en prestations du vivant.

En raison du début des prestations retardé à 65 ans, la tarification de l’option est souple, et son prix n’est pas prohibitif. L’option coute environ 12 % de la prime totale du produit, révèle Mme Tremblay. Selon ses exemples, un homme non-fumeur de 45 ans assuré pour 100 000 $ en vertu d’une T100 Vie Option autonomie paiera une prime mensuelle totale de 120 $, dont 13 $ pour l’option. Selon ces mêmes caractéristiques, un homme de 30 ans paiera 63 $ par mois, dont 5 $ pour l’option.

Publicité