MENU

Empire vie fonde une compagnie de fonds communs

par Kate McCaffery | 07 mars 2012 15h13

Empire Vie est discrètement entrée dans le marché des fonds communs à la fin de 2011 en mettant sur pied sa propre compagnie : Investissements Empire Vie.
Selon l’assureur, il s’agit d’une extension naturelle de ses activités courantes. Les ventes de fonds communs ont d’ailleurs débuté au début janvier.

Drew Wallace, le PDG nouvellement nommé de l’entité, dit que l’assureur saute dans ce marché à la demande des courtiers. De plus, avoir une entité en investissement avec une série de portefeuilles et de fonds communs améliorera la gestion de risques de l’entreprise. Elle permettra aussi à Empire Vie d’augmenter ses actifs sous gestion.

«  En tant qu’industrie, nous avons bien fait face aux défis qu’ont posés la baisse des marchés boursiers et leur implication sur les garanties liées à des fonds distincts. Nous avons bien affronté le tout, mais on pense qu’on peut le faire encore mieux en présentant deux offres. On prend une approche à long terme. C’est donc le moment idéal selon nous pour un tel lancement », dit-il.

Il ajoute qu’Empire Vie a déjà 20 fonds distincts qui sont gérés à l’interne. La nouvelle entité amènera cinq nouveaux fonds communs et cinq nouveaux portefeuilles de fonds à son offre de départ. Bien que les fonds communs soient gérés selon des mandats plus traditionnels, tels que les actions canadiennes, les portefeuilles de fonds seront gérés en fonction de divers degrés de risques. On y retrouvera ainsi les portefeuilles suivants : conservateur, balancé, croissance modérée, croissance et croissance accélérée.

Ce lancement d’une nouvelle compagnie d’investissement suit la révision stratégique qu’a entamée l’assureur il y a deux ans. En examinant ses divisions d’avantages sociaux, d’assurance vie individuelle et de gestion de patrimoine, il a été décidé de faire croitre cette dernière. « C’est un transfert de nos habiletés. Il s’agit d’un investissement significatif dans notre plateforme de gestion du patrimoine », dit M. Wallace.

Pour refléter ce changement stratégique, la compagnie a revu son image de marque en 2011, introduisant une nouvelle identité visuelle. Elle a aussi mandaté la firme CITI pour gérer l’administration de ses fonds distincts, qui atteignent un actif de neuf milliards de dollars.

L’assureur n’a pas voulu dévoiler le montant de ses actifs sous gestion pour la nouvelle compagnie de fonds communs, étant donné qu’elle en est à sa phase de démarrage.

Bien que Citi s’occupe de l’administration des fonds, Empire Vie en conserve la gestion, autant pour les fonds distincts que pour les fonds communs. M. Wallace dit que la compagnie mise sur une discipline conservatrice, mais axée sur la valeur. Bien qu’il puisse un jour étendre sa gamme de produits au-delà des actions canadiennes et des rentes fixes, M. Wallace dit qu’il n’y pas de plan pour le faire rapidement. « Ce n’est pas notre intention de présenter une nouvelle offre à tous les quelques mois », dit-il.

En ce moment, environ 80 % des produits distribués par Empire Vie le sont par des agents généraux, suivis par des agents indépendants provenant de comptes nationaux ayant une licence de l’Association canadienne des courtiers de fonds mutuels (MFDA) ou de l’Organisme canadien de règlementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM).

«  Nous sommes dans le marché des fonds distincts depuis plus de 45 ans. Ils ont toujours été gérés à l’interne. On regarde donc pour étendre le tout d’une manière bien ciblée », dit M. Wallace.

Publicité
Sur le même sujet …