MENU

Hardbacon embauche un chef des revenus

par Hubert Roy | 10 septembre 2020 12h30

La fintech Hardbacon a embauché un ex-cadre de la Financière Sun Life, Andrew Hungerbuhler, qui se joint à l’entreprise à titre de chef des revenus.

C’est la deuxième nomination du genre pour l’entreprise de Julien Brault, qui, plus tôt cet été, avait recruté un ancien cadre de BMO, Simon Vanpeperstraete, à titre de chef des finances (CFO).

Pourquoi cette nouvelle embauche ? « Elle va nous permettre d’accélérer nos ventes de solutions en marque blanche auprès des gestionnaires d’actifs, courtiers et compagnie d’assurance. Sa nomination survient à une étape charnière de notre développement », dit M. Brault.

Le mandat de M. Hungerbuhler sera d’augmenter les revenus d’Hardbacon. Comment ? En mettant son expérience et son réseau de contacts au service du plan d’affaires de la société de technologies financières, affirme M. Brault.

Son PDG explique qu’Hardbacon génère des revenus grâce aux abonnements à Hardbacon Premium, mais aussi, grâce au référencement client et aux ventes de ses deux solutions en marque blanche pour les institutions financières. Ces dernières proviennent de la technologie développée par Hardbacon pour les consommateurs : un module d’analyse de portefeuille et un module de planification financière.

« Avec le transfert de richesse qui se passe en ce moment avec la génération des boumeurs, les jeunes ne peuvent plus être ignorées par les institutions financières, affirme M. Hungerbuhler. Ces dernières n’ont plus le choix d’investir dans leur expérience numérique pour rester concurrentielles. Hardbacon est bien positionné pour les aider à faire ce virage. »

Avant de se joindre à Hardbacon, M. Hungerbuhler a occupé les postes des postes de direction des ventes au sein de plusieurs groupes financiers, dont Sun Life, Excel Fund Management et BluMont Capital. Il a aussi été PDG d’Alphalink Investment Partners, une société spécialisée dans la collecte de fonds.

Publicité
Sur le même sujet …