MENU

Intergroupe Assurances : publicité accrue et nouvelle image

par Hubert Roy | 30 mars 2008 15h02

Intergroupe Assurances misera sur quatre moyens pour générer des ventes au sein de ses cabinets en 2008. La bannière mettra en ligne un nouveau site Internet, lancera une campagne publicitaire provinciale, procèdera à une refonte de son image de marque et tiendra un rendez-vous pour ses gestionnaires.« Si on ne progresse pas, c’est parce que les directs utilisent beaucoup la publicité. Au bout du compte, il faut que le téléphone sonne chez le courtier, lance Robert Dupont, président-directeur général d’Integroupe Assurances. C’est pourquoi nous voulons lancer un site Internet. On y a investi 125 000$. Le consommateur qui ira sur le site aura un lien qui le mènera vers un courtier s’il a un problème, peu importe sa nature. On veut en faire un site qui va démystifier tout ce qui est couvert en assurance. »

En matière de publicité, Intergroupe a déjà signé une campagne avec Astral Média, qui sera lancée le 15 avril. « Nous aurons aussi une chronique radio qui sera diffusée dans toutes les régions du Québec avec des spots qui en annonceront la diffusion », révèle M. Dupont.

La bannière va aussi changer sa signature et son logo. « On veut moderniser le look d’Intergroupe. Les jeunes utilisent Internet et on veut les joindre avec la publicité. À moyen terme, on visera à s’afficher dans des campagnes de plus grande envergure avec des affiches publicitaires et dans le Publi-sac. On veut augmenter notre publicité, mais on doit y aller étape par étape », indique M. Dupont.

Avec cette campagne publicitaire, Intergroupe souhaite que son nombre de soumissions augmente de 15 à 20%. « Nous aurons d’ailleurs une publicité sur les sites Internet d’Astral Média pour que les internautes puissent communiquer avec un courtier. Avec tous les marchés qu’on a, les cabinets qui veulent croître vont croître », soutient M. Dupont. Intergroupe offre aussi des cours de coaching à ses courtiers depuis l’an dernier pour qu’ils se préparent à profiter des retombées générées par la campagne de publicité qui s’amorcera en avril. Une cinquantaine de cabinets ont pris part à ces formations, soit la moitié des cabinets membres.

La bannière lancera aussi des sessions de formations destinées aux dirigeants de cabinets. Cette formation aura lieu les 1er et 2 mai 2008.

« Si les courtiers veulent avoir de la croissance, ils doivent être des gestionnaires et démontrer du leadership. Le but est d’amener les dirigeants à un niveau supérieur. Nous y discuterons de ressources humaines, de coaching et de plans d’affaires entre autres. Nous voulons en faire un événement annuel. On a habitué nos courtiers à prendre deux ou trois jours par année pour suivre de la formation. On poursuivra dans cette voie », spécifie M. Dupont.

Finalement, Intergroupe veut que ses courtiers profitent de son programme pour les concessionnaires autos, lancé en juin 2007. « On a passé un contrat avec Dominion du Canada à cet effet. Ça va très bien. Trente-cinq cabinets en profitent et on vise 1 M$ de primes en un an », dit M. Dupont.

Publicité