MENU

La Survivance devient Humania Assurance et réaffirme sa qualité de joueur de niche

par Alain Thériault | 13 mai 2013 15h41

La Survivance a changé son nom pour Humania Assurance, afin de coller davantage à ses valeurs et à l’époque actuelle, a déclaré son PDG, Richard Gagnon.Annoncé en grade surprise aux 350 convives du gala qui suivait son assemblée annuelle du 17 avril, le passage du nom de La Survivance à Humania Assurance s’est accompagné d’un changement du logo de la compagnie opérante. « Le nouveau nom et la nouvelle image évoquent d’ailleurs mieux la nature de nos produits, qui sont surtout de l’assurance santé », a dit M. Gagnon, en entrevue au Journal de l’assurance.

humania


Il a aussi confié avoir choisi le violet dans son logo pour se différencier. La plupart des raisons sociales qui ont émergé récemment sont de couleur bleu, jaune, vert ou rouge, a ajouté M. Gagnon. « Le violet est une couleur moderne que l’on voit de plus en plus. Nous voulons nous démarquer comme spécialiste tant par notre nom, notre logo et sa couleur, que par nos produits. »

Le nouveau logo évoque trois personnages solidaires entre eux. « Le logo exprime le caractère mutuel, la solidarité et l’esprit communautaire par lesquels passe l’aspect humain de notre entreprise. »

Ce changement de raison sociale coïncide avec le 75e anniversaire de l’assureur. Il était devenu incontournable. « Dans le cadre de notre restructuration, nous devions modifier notre nom », a rappelé le PDG d’Humania. En mai 2012, La Survivance s’était en effet scindée en deux : une compagnie opérante à capital-actions pour pouvoir mieux financer ses activités, et une compagnie de gestion, La Survivance, mutuelle de gestion, dont les mutualistes sont propriétaires. Humania Assurance, compagnie opérante, demeure pour sa part filiale à 100 % de La Survivance, mutuelle de gestion.

M. Gagnon dit ainsi permettre à la mutuelle de Saint-Hyacinthe d’exporter plus facilement son image hors du Québec, un marché en croissance pour elle. « Je ne voulais plus du nom LS Mutual. Au Canada anglais, LS n’évoque rien », dit-il.

Pour réaliser cette révision de son image corporative, que le PDG a qualifiée de thérapie de jeunesse, l’assureur a décidé de sonder ses employés et ses conseillers. « Nous leur avons demandé ce qu’évoquait pour eux La Survivance en tant qu’organisation, se rappelle-t-il. Nous avons reçu de nombreux commentaires qui démontraient un décalage entre notre ancien nom et notre image auprès des employés et de nos conseillers. De plus, le changement était devenu important, puisque les sociétés d’assurance sont de plus en plus exposées au grand public. »

Le nom Humania s’est donc rapidement imposé. « Le côté humain de l’entreprise est ressorti en premier, devant la solidité financière. Les répondants nous ont aussi dit que le nom La Survivance appartient à une autre époque qui ne ressemble pas à la compagnie moderne que nous sommes devenus, ni à ses produits de nouvelle génération », a dit M. Gagnon.

Rendre le nouveau nom facile à exporter hors Québec devenait d’autant plus crucial qu’Humania Assurance a gagné une présence à travers le Canada, en achetant, en décembre, un portefeuille d’assurance invalidité non résiliable de 3,5 millions de dollars (M $) de primes des mains de Transamerica Vie Canada, soit 3 200 polices.

Il s’agit d’un bloc d’affaires fermé aux nouvelles ventes qu’Humania continuera de gérer en plus d’administrer les éventuelles réclamations. Cette acquisition respecte en outre le vœu de l’assureur de concentrer ses efforts dans son créneau de prédilection. « Il faut une bonne dose de discipline pour rester aligner sur ton créneau car toutes sortes d’opportunités peuvent venir te distraire de ton objectif », a résumé M. Gagnon quant à se stratégie de croissance par acquisition.

Publicité