MENU

L’Association de l’assurance crédit du Canada change de nom après un an d’activités

par Sophie Boltz | 19 août 2013 14h50

L’Association de l’assurance crédit au Canada, créée l’année dernière, vient d’être rebaptisée l’Association de l’assurance pour les créances Canada. Grâce à ce changement, l’association dit porter le nom exact du type d’assurance qu’elle veut faire connaitre.

Cette association s’intéresse précisément à l’assurance pour les créances, connue sous le nom d’assurance crédit. Cette assurance protège les entreprises, des clients se trouvant au Canada ou ailleurs, qui sont incapables de s’acquitter de leurs obligations de paiement.

L’objectif de cette organisation? Faire passer le volume de primes du marché de l’assurance pour les créances de 200 à 350 millions de dollars (M$), au cours des 5 prochaines années.

Pour atteindre cet objectif, l’association entend faire la promotion de l’assurance pour les créances auprès des assureurs, des courtiers, du secteur bancaire, du secteur public, ainsi que des entreprises faisant affaire sur le marché local comme à l’exportation.

Plus largement, elle se donne pour mission de sensibiliser toute l’industrie de l’assurance de dommages aux vertus de cette assurance.

Selon Mark Attley, président de l’association, cette étape est d’autant plus importante que de trop nombreuses entreprises canadiennes sont encore largement sous-assurées en la matière. « Les comptes recevables comprennent généralement jusqu’à 40 % des actifs totaux d’une entreprise canadienne, ce qui domine souvent le bilan. Or, moins de 1 % des entreprises canadiennes intègrent actuellement une assurance comptes recevables dans leur crédit et leur planification financière. Cela représente moins de 10 000 entreprises sur les 1,1 million d’entreprises au Canada », a-t-il expliqué en entrevue avec le Journal de l’assurance.

Ce phénomène s’expliquerait notamment par une incompréhension de la part des chefs d’exploitation, directeurs financiers, gestionnaires de crédit et gestionnaires de risque au sein des entreprises. Au dire de M. Attley, nombre d’entre eux croient trop souvent que l’assurance comptes recevables couvre uniquement les ventes destinées à l’exportation, ce qui n’est pas le cas.

Parmi les membres et les partenaires de cette nouvelle association, on compte AIG Canada, Atradius, Credit Insurance N.V., Coface, Euler Hermes Canada, Exportation et développement Canada (EDC), La Guarantie, Compagnie d’assurance de l’Amérique du Nord et Red Rock Insurance Services. Les courtiers Aon Canada, Marsh Canada et Millennium CreditRisk Management font aussi partie de l’organisation.

Quant à l’Association des assureurs crédit privés du Canada créée en 2011, elle est maintenant inactive. « Nous ne ressentions pas le besoin de continuer de gérer cette association, après l’adhésion d’EDC à l’Association de l’assurance pour les créances Canada », a indiqué M. Attley. Ce dernier ajoute que des courtiers canadiens ont aussi montré un vif intérêt pour la nouvelle association.

 

Publicité
Sur le même sujet …