MENU

Le système de retraite du Canada doit encore s’améliorer

par Mathieu Carbasse | 24 octobre 2016 11h30

En raison du vieillissement marqué de la population, de la baisse du taux de natalité et du manque de systèmes de retraite robustes, de nombreux pays auront du mal à offrir des prestations de retraite adéquates à leurs citoyens âgés s’ils ne prennent pas de mesures radicales. C’est ce que révèle l’indice mondial Mercer Melbourne sur les systèmes de retraite, qui en est à sa huitième année.

Et le Canada n’échappe pas à la règle. Dans le rapport, il perd une place (cote B) et occupe désormais la 8e position d’un classement toujours dominé par le Danemark et les Pays-Bas, seuls pays à avoir obtenu la cote A dans l’histoire de l’indice.

« Bien que le système de retraite du Canada demeure l’un des plus solides au monde, une majorité de Canadiens du secteur privé n’ont toujours pas accès à des régimes de retraite offerts par leur employeur », souligne F. Hubert Tremblay, conseiller principal du domaine Retraite chez Mercer à Montréal.

Mesures pour améliorer le système de retraite canadien

Le rapport se veut toutefois optimiste et propose quelques mesures pour améliorer le système de retraite du Canada, « un pays touché par le vieillissement de sa population, mais qui demeure bien placé pour relever ce défi. »

Ainsi, l’entreprise de conseil délivre plusieurs recommandations à l’endroit du Canada, lui suggérant par exemple d’augmenter le nombre d’employés couverts par les régimes de retraite de leur employeur grâce à la mise sur pied d’un produit intéressant pour ceux qui ne bénéficient pas déjà d’un tel régime, d’augmenter le niveau d’épargne des ménages à revenu moyen, ou encore, d’accroître le taux de participation des personnes plus âgées au marché du travail à mesure que l’espérance de vie augmente.

Élargir la portée du Régime de pensions

« Cette année, le gouvernement canadien, ainsi que tous les gouvernements provinciaux sauf celui du Québec, se sont mis d’accord pour élargir la portée du Régime de pensions du Canada, ce qui devrait se faire à compter de 2019. Cet élargissement contribuera à augmenter graduellement les prestations de retraite pour ceux qui ne sont pas couverts par un régime offert par leur employeur », ajoute M. Tremblay. Le Québec devrait bientôt entreprendre des consultations sur l’avenir du Régime de rentes du Québec.

Selon le rapport de Mercer, les mesures à envisager pour contrer le vieillissement de la population pourraient comprendre la réduction des incitatifs à prendre une retraite anticipée en vertu des régimes de retraite offerts par les employeurs et l’encouragement des employeurs à augmenter la participation des travailleurs plus âgés au marché du travail. 

Publicité
Sur le même sujet …