MENU

Les assureurs profiteront du boum numérique en Chine

par Charles Mathieu | 12 septembre 2019 13h30

Freepik

La transformation numérique, notamment en ce qui a trait au commerce électronique, prend de l’importance au sein de l’économie chinoise. Ainsi, il y a de plus en plus de nouvelles opportunités en matière de cyberassurance dans le pays. C’est ce qu’affirme Swiss Re dans son rapport Digital transformation in China : on the crest of a wave.

Le réassureur soutient qu’en Chine, en 2018, quelque 191 millions d’emplois ont été créés grâce à la transformation numérique du pays. Il s’agit d’une hausse de 11,5 % lorsque comparé à l’année précédente. D’ici 2030, le nombre d’emplois créés devrait être de 400 millions, estime Swiss Re.

Présentement, l’économie numérique constitue 35 % du PIB du pays. En 2030, il devrait dépasser la barre des 50 %. D’ailleurs, à l’heure actuelle, l’industrie du cybercommerce est largement dominée par la Chine, alors qu’en 2005, le pays était loin derrière le reste du monde à ce niveau.

Une opportunité en or

Toutefois, plus l’économie devient numérique, plus il y a de cyberrisques. Swiss Re y voit une réelle opportunité pour les assureurs et les réassureurs. « Les effets secondaires d’une importante interconnectivité numérique sont les menaces posées par les cybercrimes, les failles informatiques et les problèmes de connexion au réseau », soutient la compagnie.

Le marché de la cyberassurance en Chine est évalué à environ 10,6 millions de dollars américains (M$ US), tandis qu’aux États-Unis, ce marché est de près de 2 milliards de dollars américains (G$ US). En 2018, la portion des primes associées aux cyberrisques était de 0,06 %, en Chine.

Publicité
Sur le même sujet …