MENU

Les femmes occupent 15 % des postes d’administrateurs chez les émetteurs, révèlent les ACVM

par La rédaction | 01 octobre 2018 09h30

En 2018, 15 % des postes d’administrateurs chez les émetteurs sont occupés par des femmes, révèle un rapport sur la représentation féminine aux postes d’administrateurs et de membres de la haute direction des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM).

Il s’agit d’une hausse de 4 % par rapport à 2015. Ce nombre tend à être plus important selon la taille de l’émetteur et à varier selon le secteur d’activité, indiquent les régulateurs.

Par ailleurs, 66 % des émetteurs comptent au moins une femme à la haute direction. Seuls 4 % des émetteurs ont une femme au poste de chef de la direction et 14 % comptent une femme au poste de chef des finances.

66 % ont une femme au conseil d’administration

Les résultats des examens démontrent également que 66 % des émetteurs comptent au moins une femme à leur conseil d’administration, alors que 218 émetteurs n’en comptent aucune. Par ailleurs, 29 % des postes d’administrateurs vacants ont été pourvus par des femmes.

Parmi les entreprises examinées, 16 % se sont fixé des cibles de représentation féminine à leur conseil, et 4 % ont fait de même pour la haute direction. Plus de quatre émetteurs sur dix (42 %) ont adopté une politique sur la représentation féminine à leur conseil.

Mieux éclairer les investisseurs

« Cet examen et la publication des constatations que nous en avons tirées s’inscrivent dans notre engagement à veiller à ce que l’information utilisée par les investisseurs pour prendre des décisions d’investissement et exercer leur droit de vote soit aisément accessible », a expliqué Louis Morisset, président des ACVM et président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers.

Les autorités en valeurs mobilières des provinces de l’Alberta, du Manitoba, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Ontario, du Québec et de la Saskatchewan ont chacune mené l’examen d’un total de 648 émetteurs. Les données sous-jacentes à l’examen seront publiées plus tard cet automne, disent les ACVM.

Publicité