MENU

Les services d’investissement en ligne séduisent les Canadiens, dit BMO

par Aurélia Morvan | 07 mars 2019 09h30

Photo : Freepik

Les Canadiens se tournent de plus en plus vers les services d’investissement en ligne. C’est la conclusion qui ressort d’un récent sondage de BMO Ligne d’action, réalisé en ligne auprès de 1000 adultes canadiens.

Les milléniaux en tête de file

Selon la Banque de Montréal, toutes les générations utilisent la technologie pour gérer leur épargne et leurs placements. Ils sont 86 % des milléniaux et 78 % des Canadiens de la génération X à le faire. Les plus âgés s’y mettent aussi puisque 50 % des babyboumeurs et 41 % des Canadiens de la grande génération indiquent gérer leur patrimoine financier en ligne.

« Malgré des différences de taux d’adoption entre les groupes d’âge, il est clair que l’adoption globale de l’investissement numérique gagne du terrain », dit Silvio Stroescu, président de BMO Ligne d’action.

La tendance pourrait bien s’accentuer dans les années à venir. En effet, selon le sondage de BMO, 59 % des milléniaux indiquent vouloir « automatiser plus d’aspects » de leur vie financière



Québec : peu de placements complexes en ligne

Les résultats divulgués par l’institution financière ne permettent pas de connaitre en détail la nature des investissements effectués en ligne par les Canadiens.

En février dernier, le CEFRIO s’était penché sur l’utilisation des services bancaires en ligne par les internautes, au Québec. L’étude montrait qu’en 2018, 54 % des Québécois s’étaient tournés vers le site web de leur banque pour faire l’acquisition de produits ou de services financiers relativement simples. En revanche, ils avaient été peu nombreux à utiliser internet pour effectuer des placements financiers plus complexes.

Cette année-là, 16 % des internautes québécois ont fait des placements financiers en ligne par le biais de fonds de placement, d’épargne à terme, de certificats de placement garanti, de REER ou de CELI. Ils ont été 9 % à acheter ou vendre des actions en ligne et 2 % à ouvrir un compte de courtage en ligne.

Publicité
Sur le même sujet …