MENU

L’expérience britannique

par Vicky Poitras | 26 novembre 2008 18h25

En 1999, la Grande-Bretagne lance le Individual Savings Account (ISA), un produit similaire au CELI canadien. L’expérience britannique peut ainsi donner une idée de ce qu’attend le marché de l’épargne exempt d’impôt au Canada.Selon CIBC Marchés des capitaux, plus de la moitié des cotisations aux ISA provient d’argent neuf et non de transferts d’actifs. Le marché du ISA est actuellement évalué à 270 G£ (milliards de livres sterling) ou 506 G$ canadiens au moment de mettre sous presse.

Pour sa part, le nombre de comptes a connu une croissance moyenne de 6 % par année depuis le lancement de l’ISA. L’analyse montre aussi que ce sont les mieux nantis et les gens âgés de 55 à 64 ans qui tendent à cotiser le plus au ISA.

Publicité