MENU

Lloyd’s veut faciliter la souscription de risques difficiles à placer

par Andrea Lubeck | 27 juin 2019 13h30

Le marché londonien Lloyd’s a mis sur pied un programme d’innovation de produit, qui vise à placer les risques complexes et sous-standards autrement impossibles à assurer. Le programme a une capacité de 53 millions de livres sterling.

Lloyd’s affirme que le programme est un « espace sécuritaire » pour que les souscripteurs puissent expérimenter dans un contexte contrôlé, « ce qui établit un équilibre entre la nécessité d’une surveillance approprie et le risque de ne pas innover suffisamment rapidement ».

Une équipe de souscripteurs séniors

Des souscripteurs séniors des syndicats de Tokio Marine Kiln, Beazley, MS Amlin, Talbot, Liberty Specialty Markets, Hiscox, Ascot, Chubb, Chaucer, Brit, Antares et Apollo se concentreront notamment sur les risques intangibles, liés à la chaine logistique et les accidents causés par l’intelligence artificielle.

« Lloyd’s a la réputation méritée d’être innovateur en matière d’assurance et je suis ravi de voir cette initiative prendre forme, qui exploite l’esprit d’entreprise incomparable de Lloyd’s, affirme John Neal, chef de la direction du marché de Londres. Ce faisant, le système d’innovation de produit s’aligne sur notre vision collective de l’avenir du marché mondial de la (ré) assurance. En développant de nouvelles idées de produits et en les aidant à croitre au fil du temps, Lloyd’s continuera d’aider ses clients à faire face aux risques émergents et qui évoluent rapidement. »

L’entreprise soutient également que l’initiative s’inscrit dans sa nouvelle stratégie axée sur le numérique, qui vise entre autres à simplifier l’accès au marché mondial de l’assurance.

Publicité
Sur le même sujet …