MENU

Loi 188 : le RCCAQ content du maintien de la distinction entre agent et courtier

par Hubert Roy | 17 juin 2015 15h25

Vincent Gaudreau, président du RCCAQ.

Le Regroupement des cabinets de courtage d’assurance du Québec (RCCAQ) se dit satisfait que le gouvernement du Québec prône le statu quo en ce qui a trait à la distinction entre agent et courtier.

Plusieurs commentaires avaient été formulés en ce sens par différents joueurs de l’industrie pour revoir les définitions de pratique des agents et des courtiers. Le Rapport d’application sur la Loi sur la distribution des produits et services financiers n’en fait toutefois aucune mention.

Vincent Gaudreau, président du conseil d’administration du RCCAQ s’est tout d’abord dit content que le Rapport d’application sorte enfin. Le RCCAQ se dit aussi généralement satisfait des propositions incluses dans le rapport, bien que certaines lui déplaisent, notamment en ce qui a trait à la vente d’assurance par Internet et à la distribution sans représentant.

Pour ce qui est de la distinction entre agents et courtiers, M. Gaudreau rappelle que la loi est claire sur le fait qu’un agent vend les produits d’un assureur. « Ça ne semble pas remis en question. Que ça ne soit pas dans le rapport d’application et que cette distinction demeure, c’est positif. On ne devient pas uniquement des représentants en assurance. C’était une crainte que nous avions », dit-il.

Plus de détails sur la réaction du RCCAQ lundi prochain dans FlashFinance.ca.

Publicité
Sur le même sujet …