MENU

Une année « difficile » pour Aviva Canada

par La rédaction | 08 mars 2018 11h30

Aviva Canada a connu un recul de 84 % en devise constante de son bénéfice net d’exploitation en 2017, passant de 269 millions de livres sterling (M£) à 46 M£. Pour la compagnie, il s’agit d’une année « difficile » marquée par la baisse de profitabilité dans le secteur d’assurance automobile, où les réclamations pour les blessures corporelles ont fortement augmenté.

De même, le ratio combiné d’exploitation s’est aussi détérioré et a dépassé la barre des 100 % pour s’établir à 102,2 %, par rapport à 93 % enregistré à l’exercice 2016, une hausse de plus de neuf points de pourcentage.

Perte de souscription

Les résultats de souscription au Canada ont aussi souffert, alors qu’Aviva Canada a inscrit une perte de 64 M£ en 2017, par rapport à un bénéfice de 168 M£ pour 2016. L’assureur a enregistré une hausse de larges pertes dans le portefeuille d’assurance aux entreprises, alors que les réclamations liées au climat et aux catastrophes naturelles sont demeurées à de hauts niveaux.

Les primes émises nettes ont toutefois augmenté de 15 % puisque ces résultats incluent année complète de contribution de RBC Assurances, acquise en juillet 2016. Celles-ci sont passées à 3,03 milliards de livres sterling (G£), contre 2,45 G£ en 2016.

Bons résultats sur le plan global

Néanmoins, les résultats globaux pour Aviva s’avèrent positifs. Le groupe a enregistré un bénéfice d’exploitation de 3,07 G£ pour l’exercice 2017, en hausse de 2 % par rapport au bénéfice de 3,01 G£ enregistré l’année précédente. Le ratio combiné du groupe s’est légèrement détérioré pour atteindre 96,6 %, contre 94,2 % en 2016.

Aviva explique que ces résultats sont dus à une croissance de ses huit marchés les plus importants et d’un impact net positif des changements d’hypothèse au Royaume-Uni, malgré des résultats « décevants » pour le Canada.

Publicité
Sur le même sujet …