MENU

Accompagnement professionnel : LARAQ et la Coalition s’unissent

par Frédérique De Simone | 13 juillet 2020 15h29

Photo: Freepik

L’Association de la relève en assurance du Québec (LARAQ) en collaboration avec la Coalition pour la promotion des professions en assurance de dommages lancera dans les prochaines semaines un programme de mentorat pour faciliter la rétention des professionnels dans l’industrie de l’assurance de dommages avec la plateforme en ligne Elo.

L’initiative de LARAQ vise à accompagner les professionnels de l’assurance de dommages qui souhaitent se développer, s’instruire et approfondir certaines compétences, en mettant à leur disposition un réseau de contacts diversifié et le savoir-faire de professionnels plus expérimentés en lien avec leurs aspirations, a expliqué en entrevue avec le Portail de l’assurance Jean-François Parisien, souscripteur des entreprises chez l’Unique assurances générales et président du comité provincial de LARAQ.

« Une telle initiative permettra aux mentors de développer leur leadeurship, d’être reconnus comme source fiable par l’industrie, de donner au suivant et de contribuer aux amalgames des professionnels de l’assurance. Le mentoré aura quant à lui accès à certains secrets du métier, en plus de recevoir des conseils, de se bâtir un réseau de contacts et d’être amené à réaliser une introspection pour lui permettre de se développer », indique M. Parisien.

Comment ça marche

Chaque partie devra s’inscrire sur la plateforme Elo en y indiquant ses aspirations et motivations. Elo jumellera ensuite les mentorés aux mentors en fonction du bagage, du profil et des objectifs de chacun. LARAQ se garde toutefois un droit de regard, surtout dans les premiers temps, pour assurer que les équipes soient harmonieuses et concordantes. L’association pourra ainsi modifier certaines paires pour une meilleure cohésion.

« L’objectif derrière cette initiative est de mettre en lumière les mentorés et de leur laisser une place pour qu’ils puissent se développer dans notre industrie. Nous voulons encourager les jeunes professionnels, surtout ceux qui sont discrets ou qui n’osent pas demander d’aide à l’employeur, à réseauter, mais aussi éviter qu’ils quittent la profession. Nous voulons créer un contact et les accompagner dans leurs instructions et au niveau de leur développement personnel », ajoute M. Parisien.

Les mentors pourront avoir jusqu’à trois mentorés sous leurs ailes et pourront eux-mêmes bénéficier d’un mentor.

Dates importantes

Dans un premier temps, LARAQ fera appel aux professionnels plus expérimentés. Elle se laisse jusqu’au 31 juillet pour réceptionner les candidatures des mentors.

Le mois d’aout sera ensuite consacré à l’appel de candidatures des mentorés et au jumelage entre les pairs.

Le lancement officiel et le début des activités de mentorat devraient avoir lieu autour du 1er septembre.

Publicité
Sur le même sujet …