MENU

Besoins de main d’œuvre : la Coalition sondera l’industrie cet été

par Frédérique De Simone | 03 août 2020 14h30

Photo: Freepik | yanalya

La Coalition pour la promotion des professions en assurance de dommages, en collaboration avec la maison de recherche SOM, réalisera un sondage visant à connaître les besoins de main-d’œuvre dans l’industrie de l’assurance de dommages au Québec, cet été.

Cette année, la Coalition a axé le sondage de manière à identifier les professions en demande pour adapter ses stratégies de promotion de carrières.

L’étude 2020 sondera les entreprises sur un éventail plus grand de professions, à l’instar des années précédentes où les questions ciblaient principalement les professions d’agent en assurance de dommages, courtier en assurance de dommages, expert en sinistre et souscripteur. Elle permettra aussi de déterminer les besoins pour les professions d’actuaire, de gestionnaire de risques et les professionnels en TI.

Le sondage servira à brosser le portrait des besoins de main-d’œuvre, pendant et après la crise de la COVID-19, soit de mars 2019 à février 2020 et de mars 2020 à février 2021, ainsi que pour les prévisions des trois prochaines années.

Trouver les profils idéaux

Les entreprises sont questionnées sur le profil des candidats qu’elles embauchent et qu’elles recherchent, soit en matière de scolarité, compétences et expérience.

La Coalition cherche aussi à connaitre les conditions de travail offertes par l’industrie, notamment auprès de la relève. C’est-à-dire le salaire moyen à l’entrée, salaire moyen dans l’industrie, les avantages proposés.

L’exercice permettra à la Coalition d’outiller ses entreprises membres, d’intéresser davantage de candidats aux possibilités de carrière offertes dans l’industrie de l’assurance de dommages, mais aussi de revaloriser l’image des professionnels qui y œuvrent. Elle lui permettra aussi d’adapter les stratégies de communication en fonction des besoins importants en main-d’œuvre.

Publicité
Sur le même sujet …