MENU

Patrice Pouliot s’allie à Univesta : une nouvelle division verra le jour

par Hubert Roy | 18 novembre 2019 11h41

Bernard Chagnon et Patrice Pouliot

Photo: Denis Méthot

Patrice Pouliot a conclu une alliance avec Univesta assurances et services financiers. Il a vendu Assurances Pouliot & Associés et dirigera une nouvelle entité dédiée nommée Univesta-Pouliot, qui se consacrera aux petites et moyennes entreprises. M. Pouliot est aussi le président sortant du Regroupement des cabinets de courtage d’assurance du Québec (RCCAQ).

Le communiqué diffusé par Univesta met avant tout l’accent sur le partenariat qui en découle. On y précise qu’un portefeuille d’Assurances Pouliot & Associés a été acquis et qu’Univesta est l’un des actionnaires du cabinet. On y indique aussi que cette transaction permet à Univesta de réaliser une incursion en sol beauceron.

Assurances Pouliot & Associés est établi à Ste-Justine, au sud-est de Québec, dans la région de Bellechasse, tout près de la Beauce. Le cabinet sert donc cette région, en plus des municipalités de Lac-Etchemin, Lévis, Montmagny, Thetford Mines ainsi que la grande région de Québec.

Le cabinet compte dix employés. Son volume d’affaires est réparti à 90 % en assurance des entreprises et à 10 % en assurance des particuliers. Quant à son total de primes, son président Patrice Pouliot ne le divulgue pas.

Quant à Univesta-Pouliot, l’actionnariat de cette nouvelle corporation inclura Univesta, Patrice Pouliot ainsi que deux courtières actuelles de la relève d’Assurances Pouliot, Cathy Fortier et Nathalie Roy.

Un nouveau territoire

Ainsi, Univesta entend étendre son offre de produits dans ce qui est un nouveau territoire pour l’entreprise, que le cabinet considère comme étant l’une des plus importantes régions en raison de la prédominance des PME qui s’y trouvent.

« Ce secteur d’activité sera prisé dans la vision du développement de l’organisation », précise son président Bernard Chagnon.

M. Chagnon poursuit en soulignant que « cette alliance vient matérialiser l’intégration » du portefeuille d’assurance de dommages dans les deux segments. « Notre priorité demeure avant tout de fournir des services de qualité à notre clientèle, de répondre à leurs besoins, en constantes évolutions, en plus de les accompagner dans leur propre succès. Cette transaction est un pas de plus en ce sens, car elle vient réaffirmer notre position concurrentielle en plus de poursuivre nos stratégies d’expansion. »

Comment cette transaction a-t-elle pu se réaliser ? Tant M. Chagnon que M. Pouliot n’ont pu être joints au moment de publier le présent article pour la détailler. Ils sont tous deux en vacances jusqu’à la fin novembre.

Quel est le volume d’Univesta à la suite de cette transaction ? L’entreprise n’a pas participé à la dernière mouture du Classement des grands cabinets de courtage du Journal de l’assurance. Difficile donc de l’établir avec certitude. Diverses sources ayant requis l’anonymat ont toutefois indiqué au Portail de l’assurance que s’il y figurait, Univesta se classerait au troisième rang des plus hauts volumes en assurance de dommages, ce qui indique que son volume dépasserait les 230 millions de dollars.

Univesta est un consolidateur bien connu dans le courtage, ayant réalisé plusieurs transactions au fil des ans. La dernière recensée par le Portail de l’assurance remontait à janvier 2018, alors que le cabinet avait acquis le cabinet Gestion Bard, établi dans le Bas-St-Laurent au début de 2018.

Publicité
Sur le même sujet …