MENU

Résultats d’assurance : RBC progresse pour une troisième année consécutive

par Aurélia Morvan | 09 décembre 2020 09h00

Photo: Freepik

RBC Groupe financier déclare un bénéfice net de 3,2 milliards de dollars (G$) pour le quatrième trimestre de 2020, qui s’est étalé du 1er août au 31 octobre. Ce résultat est en hausse de 1,2 % ou 40 millions de dollars (M$) par rapport au quatrième trimestre de 2019.

Pour l’ensemble de l’année 2020 en revanche, le bénéfice net de l’institution financière est en baisse de 11,1 % ou 1,4 G$. Il s’élève à 11,4 G$, quand il était de 12,9 G$ en 2019.

Il est à noter que le total de la dotation à la provision pour pertes de crédit a augmenté de 133,4 % ou 2,5 G$, passant de 1,9 G$ en 2019 à 4,4 G$ en 2020, du fait de l’incidence de la pandémie de COVID-19.

« Nos résultats reflètent le repli du bénéfice des secteurs Services bancaires aux particuliers et aux entreprises et Gestion de patrimoine, compensé en partie par le bénéfice élevé du secteur Marchés des Capitaux ainsi que par l’amélioration des résultats des secteurs Services de soutien généraux, Services aux investisseurs et de trésorerie et Assurances », dit RBC.

L’assurance avance

En effet, si deux secteurs de RBC ont reculé en 2020, quatre ont progressé, dont le secteur assurances. Ce dernier termine l’année avec un bénéfice net de 831 M$, alors qu’il affichait un bénéfice net de 806 M$ en 2019.

La hausse est de 3,1 % ou 25 M$ et découle « surtout d’une hausse de la sinistralité favorable liée aux placements, facteur neutralisé en partie par les révisions des hypothèses actuarielles annuelles défavorables ». Le bénéfice net de ce secteur progresse pour une troisième année consécutive.

Alors que le résultat net du secteur assurances avait progressé lors des trois premiers trimestres de 2020, il a baissé de 9,9 % ou 28 M$ au quatrième trimestre, pour atteindre 254 M$.

Revenus d’assurance en baisse au Canada

Les revenus d’assurance de RBC s’élèvent à 5,4 G$ en 2020, contre 5,7 G$ en 2019. Ils sont en baisse de 6,1 % ou 349 M$.

Dans le détail, on note que les revenus d'assurance ont diminué au Canada, mais augmenté à l’international :

  • Pour l’international, les revenus d’assurance s’élèvent à 2,4 G$ en 2020, contre 2,1 G$ en 2019. Ils sont en hausse de 15,5 % ou 320 M$ « en raison principalement de l’expansion des activités, et ce, surtout en ce qui a trait à la réassurance du risque de longévité », dit RBC.

  • Pour le Canada, les revenus d’assurance s’élèvent à 3 G$ en 2020, contre 3,6 G$ en 2019. Ils sont en baisse de 18,4 % ou 669 M$ « en raison surtout de la variation de la juste valeur des placements garantissant les obligations au titre des polices d’assurance », dit RBC, indiquant que cette variation « a été contrebalancée en partie par l’augmentation des ventes de rentes collectives ». Ces éléments sont tous deux compensés en grande partie dans les indemnités, sinistres et coûts d’acquisition liés aux polices d’assurance.

Baisse des indemnités, sinistres et coûts

Les indemnités, sinistres et coûts d’acquisition liés aux polices d’assurance ont en effet baissé de 9,8 % ou 402 M$. Elles s’élèvent 3,9 G$ en 2020, contre 4,1 G$ en 2019.

Cette baisse « tient principalement à la variation de la juste valeur des placements garantissant les obligations au titre des polices d’assurance, élément compensé en grande partie dans les revenus », dit RBC. Elle s’explique également par « la hausse de la sinistralité favorable liée aux placements ».

« Ces facteurs ont été contrebalancés en partie par l’expansion des activités, laquelle est largement compensée dans les revenus, et par des changements défavorables, dans l’exercice à l’étude, des hypothèses actuarielles annuelles, soit surtout celles ayant trait à la sinistralité liée à la mortalité. »

Primes et dépôts poussés par les activités internationales

Les primes et dépôts total s’établissent à 4,9 G$ en 2020, contre 4,6 G$ en 2019. Ils sont en hausse de 7,5 % ou 346 M$.

Dans le détail, on note que les primes et dépôts ont été poussés par l’assurance à l’international, bien qu’ils aient également progressé au Canada :

  • Pour le Canada, les primes et dépôts se chiffrent à 2,5 G$ en 2020, contre 2,4 G$ en 2019. Ils sont en hausse de 3,2 % ou 78 M$ « grâce surtout aux ventes de produits d’assurance vie individuelle et de rentes collectives, ce qui a été annulé en partie par une réduction des ventes de produits d’assurance voyage ».

  • Pour l’international, les primes et dépôts se chiffrent à 2,5 G$ en 2020, contre 2,2 G$ en 2019. Ils sont en hausse de 12,2 % ou 268 M$ du fait « de la croissance des activités de réassurance de ce risque ».

L’année de RBC

- Premier trimestre : Résultats en assurance : deux grandes banques progressent

- Deuxième trimestre : COVID-19 : la plus grande banque du Canada progresse en assurance

- Troisième trimestre : Résultats en assurance : RBC grimpe encore

BMO Groupe financier a également dévoilé ses résultats pour le quatrième trimestre et l’année 2020.

Publicité
Sur le même sujet …
RBC
close button

1 800 $

en prix à gagner !

Image conférence

Faites le plein de nouveautés !

  • Santé/mieux-être au travail
  • Pandémie et assurance collectives
M’inscrire pour voir
la rediffusion
  • Soins virtuels:
    de l'échec à l'explosion!
  • Autogestion: par
    où commencer ?
close button

Les vitrines du

1 800 $

en prix à gagner !

Image conférence

Ayez tous les outils en main pour
performer dans cette nouvelle réalité

Des leaders en assurance, santé collective et avantages sociaux.