MENU

Résultats en assurance : une grande banque fait mieux en 2019

par Aurélia Morvan | 11 décembre 2019 10h37

Photo: Photo: Freepik

La Banque Royale du Canada (RBC), banque présente en assurance de personnes et de dommages, a déclaré un bénéfice net de 12,9 milliards de dollars (G$) pour l’ensemble de l’année 2019. Ce résultat est en hausse de 3,5 % par rapport à celui de l’année 2018, qui était de 12,4 G$. Cette hausse reflète « la forte progression du bénéfice » des secteurs Services bancaires aux particuliers et aux entreprises et du secteur Gestion de patrimoine, dit la compagnie.

Pour ses seules activités en assurance, RBC a déclaré un bénéfice net de 806 millions de dollars (M$) en 2019, ce qui représente 6 % de son bénéfice net total.

Le bénéfice net des activités d’assurance est ainsi en hausse de 4 % par rapport au bénéfice net de 775 M$ déclaré en 2018. « Les excellents résultats du secteur Assurances ont découlé principalement de l’incidence des nouveaux contrats de réassurance du risque de longévité », a commenté RBC. La banque précise que cela a cependant « été contrebalancé en partie par la hausse des couts des sinistres ».

Recule de l’assurance au quatrième trimestre

Pour le quatrième trimestre de 2019, RBC a déclaré un bénéfice net de 3,2 G$. Il s’agit d’une baisse de 1 % par rapport au quatrième trimestre de 2018. La banque explique cela notamment par la « diminution des résultats » du secteur d’assurance.

En effet, le bénéfice net des activités d’assurance de RBC a reculé de 11 %. Il s’est établi à 282 M$ au quatrième trimestre de 2019, quand il était de 318 M$ pour la même période en 2018.

Cette baisse « reflète principalement des renégociations de contrats de réassurance moins fructueuses et des révisions à la baisse des actualisations des hypothèses actuarielles annuelles. L’augmentation des couts des sinistres et la baisse de la sinistralité favorable liée aux placements ont également contribué au recul du bénéfice net », dit RBC.

L’ensemble de ces facteurs défavorables ont cependant « été contrebalancés en partie par l’incidence des nouveaux contrats de réassurance du risque de longévité ».

À l’inverse de RBC, une grande banque canadienne a déclaré des résultats d’assurance en hausse au quatrième trimestre, mais en recul sur l’ensemble de l’année 2019.

Publicité
Sur le même sujet …
RBC