MENU

DBRS Morningstar réagit à la chute du bénéfice de Manuvie

par Alain Thériault | 20 août 2020 09h31

Photo : Freepik

L’agence de notation DBRS Morningstar a accordé à l’assureur La Compagnie d’assurance-vie Manufacturers une cote de solidité financière de AA (faible). Elle a accordé un cote d’émetteur de A à la société de portefeuille Société Financière Manuvie, toutes deux avec perspective positive.

Elle signale que le bénéfice de Société Financière Manuvie (Manuvie) a chuté en raison de la pression des marchés sur les rendements de son portefeuille d’actifs alternatifs de longue durée.

Selon les chiffres de DBRS Morningstar, le bénéfice attribué aux actionnaires ordinaires de Société Financière Manuvie a atteint 684 millions de dollars (M$) au deuxième trimestre de 2020, soit une chute de 52 % par rapport au deuxième trimestre de 2019. Les pertes de rendement sur les actifs alternatifs de Manuvie découlent principalement de son exposition aux placements privés (private equity), immobiliers, pétroliers et gaziers.

Les ventes d’assurance en baisse

Selon DBRS Morningstar, les revenus de base de l’assureur ont augmenté de 5 % par rapport au deuxième trimestre de 2019, pour atteindre 1,6 milliard de dollars (G$) au deuxième trimestre de 2020. Durant ce trimestre, des résultats d’expérience favorables à l’endroit des titulaires de police ont été atténués par le manque de rendement des revenus d’investissement de base, dit l’agence. En raison de la pandémie, l’assureur a enregistré une baisse des ventes d’assurance au Canada et en Asie, alors que celles-ci ont stagné aux États-Unis.

Malgré la volatilité des marchés financiers et le déclin des ventes, l’agence de notation affirme que Manuvie maintient des niveaux élevés de capital et de flexibilité financière. Elle estime aussi que sa diversification géographique a joué en faveur de Manuvie qui peut compter sur un bassin de revenus qui sont affectés à différents moments selon les endroits où les cas de coronavirus augmentent.

Les fonds rapportent moins

Selon son analyse, les revenus mondiaux des fonds d’investissement de Manuvie ont légèrement décliné au deuxième trimestre de 2020 par rapport au deuxième trimestre de 2019, pour s’établir à 238 M$. Cela malgré des entrées nettes de 5,1 G$ dans ses fonds. DBRS attribue cette baisse à la compression des frais de gestion des fonds et aux clients qui optent pour des fonds dont la marge de rentabilité est faible. Or, l’agence estime que ce secteur d’activités continue de représenter une source de revenu stable.

Un bon côté aux bas taux d’intérêts

Le levier financier de Manuvie s’est élevé à 26 % en raison d’une récente émission de titres de dette. L’agence signale qu’il s’élève au-delà de la cible de Manuvie fixée à 25 %, car la compagnie profite des bas taux d’intérêt pour préfinancer sa dette.

Le ratio de solvabilité de l’assureur est demeuré le même au deuxième trimestre 2020 par rapport au deuxième trimestre de 2019. Il s’établi à 155 % selon le test de suffisance du capital des sociétés d'assurance-vie (TSAV), bien au-dessus de ses principaux pairs.

Publicité
Sur le même sujet …