MENU

L’ACCAP demande des stratégies sur les médicaments et la retraite

par La rédaction | 07 février 2020 11h30

Améliorer l’accès à des médicaments coûteux et aider les Canadiens à bénéficier de la sécurité d’un revenu de retraite garanti… voilà deux demandes qui figurent en tête de liste des souhaits prébudgétaires de l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP).

Des médicaments pour tous

Dans son mémoire publié en prévision de la présentation du budget fédéral de 2020, l’ACCAP recommande que les provinces, les territoires et le gouvernement fédéral collaborent avec les assureurs pour soutenir les régimes d’assurance médicaments individuels et collectifs qui offrent à de nombreux Canadiens un accès complet à des médicaments abordables.

Plus précisément, l’ACCAP demande à Ottawa d’élaborer une stratégie globale pour s’assurer que les Canadiens ont accès à des médicaments coûteux dont ils ont besoin pour traiter les maladies chroniques et rares.

L’association demande également que le gouvernement fédéral établisse une liste de médicaments sur ordonnance auxquels auront droit tous les Canadiens, qu’ils adhèrent à un régime privé ou public.

Des options de rente plus souples

L’ACCAP recommande également à Ottawa de travailler avec le secteur de l’assurance pour rechercher des solutions permettant aux Canadiens à la retraite, ou qui le seront prochainement, de toucher durant toute leur retraite un revenu plus sûr et garanti grâce à des options de rente plus souples aux termes des régimes de pensions agréés, des REER, des FERR et des CELI.

Plus précisément, l’association demande au gouvernement d’étendre l’application des modifications prévues dans le budget de 2019 en ce qui a trait au revenu de retraite. L’ACCAP veut que les rentes viagères à paiements variables (RVPV) puissent regrouper des participants de tous les régimes enregistrés de retraite. Elle veut également que le gouvernement lève les exigences de liquidités prévues dans les règles sur les CELI afin de permettre aux Canadiens de tirer de ces derniers un complément d’épargne-retraite.

Plusieurs autres recommandations

En plus des demandes concernant les médicaments et la retraite, l’ACCAP demande entre autres à Ottawa :

  • de « continuer d’investir en vue de réduire et d’atténuer les risques liés aux changements climatiques et de s’y adapter » ;
  • de « travailler de concert avec l’industrie à l’actualisation de la législation sur la protection des renseignements personnels pour que les règles mises en œuvre veillent à la fois au droit des particuliers de contrôler leurs renseignements personnels et à la nécessité de maintenir un marché des assurances dynamique et durable au Canada mettre en œuvre une approche équilibrée entre le droit d’une personne de contrôler ses renseignements personnels et la nécessité de maintenir un marché de l’assurance durable au Canada » ;
  • ou encore de « tirer parti de la capacité d’investissement de notre industrie afin de multiplier et d’accélérer les projets d’infrastructure à long terme dans tout le pays, ce qui rendrait l’économie plus productive et plus compétitive ».
Publicité
Sur le même sujet …