MENU

Une fintech et une banque s’allient pour attirer les jeunes investisseurs

par La rédaction | 16 décembre 2019 13h30

La fintech Hardbacon a annoncé s’être alliée à Banque Nationale Courtage direct (BNCD) afin d’offrir des rabais aux investisseurs qui passeront par sa plateforme pour investir. Les deux entreprises affirment procéder à ce partenariat « dans la foulée de l’abolition des frais de courtage chez les plus grands courtiers en ligne américains ».

Les Canadiens qui utiliseront les services de Hardbacon pour transiger en bourse avec BNCD auront droit à 20 transactions gratuites. Les transactions subséquentes couteront 4,95 $ chacune. Les transactions sur les fonds négociés en bourse seront gratuites. Les clients qui se prévalent de l’offre obtiendront aussi un abonnement l’application mobile de la fintech de 3 mois gratuitement.

« Cette entente va nous permettre d’accélérer la croissance de Hardbacon, tout en faisant baisser les frais de courtage dans l’industrie canadienne. C’est le meilleur des deux mondes, puisqu’on combine la tarification inégalée de BNCD à l’application d’aider à la décision financière de Hardbacon », soutient le PDG de Harbacon, Julien Brault.

Attirer la nouvelle génération d’investisseurs

Banque Nationale Courtage direct ne cache pas son ambition de devenir « la plateforme de choix de la nouvelle génération d’investisseurs boursiers ».

« L’innovation fait partie de l’ADN de Banque Nationale Courtage direct et s’associer avec la start-up innovante Hardbacon nous permet d’accélérer notre développement et de rejoindre la nouvelle génération d’investisseurs », explique Robert Girard, directeur principal, développement des affaires de BNCD.

Publicité
Sur le même sujet …