MENU

COVID-19 : les réclamations pour des antidépresseurs augmentent davantage au Québec

par Charles Mathieu | 10 août 2020 09h30

Les Québécois sont ceux ayant réalisé le plus de réclamations au Canada pour des antidépresseurs au cours des six premiers mois de 2020 par rapport au premier semestre de 2019, révèle Express Scripts Canada (ESC).

Le fournisseur de services de télépaiements des réclamations d’assurance médicaments soutient que le Québec a vu une augmentation de plus de 20 % des réclamations pour ce type de médicament entre les mois de janvier et juin par rapport à la période correspondante de 2019.

Il s’agit de l’augmentation la plus importante parmi les provinces et territoires du pays.

L’état de la santé mentale au Québec

Dans son dernier Indice de santé mentale, le fournisseur de solutions technologiques pour les régimes d’assurance collective Morneau Shepell expliquait que la COVID-19 a miné la santé mentale des Canadiens et des Québécois depuis son éclosion.

Le score du Québec au mois de juillet était 9,6 points en dessous de la valeur de référence de 75 établie par l’entreprise, qui tient compte des années 2017, 2018 et 2019. Le score négatif signifie que la santé mentale est affaiblie par rapport aux années précédentes.

Notons que le résultat de la province est toutefois plus élevé que celui du mois dernier.

Ailleurs au Canada

Les Territoires du Nord-Ouest et l’Alberta ont de leur côté enregistré une augmentation des réclamations pour des antidépresseurs entre 11 % et 20 % depuis le mois de janvier.

En Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan, en Colombie-Britannique et au Yukon, la hausse était entre 0 % et 10 %, peut-on lire dans le rapport d’Express Scripts Canada.

À l’échelle nationale, les réclamations ont augmenté de 11 % en moyenne au Canada, notait ESC dans un précédent rapport.

Deux autres faits importants

Voici d’autres faits saillants de la publication d’ESC :

  • Il y a 23 % « plus d’individus âgés de 19 à 35 ans ont fait des réclamations pour des médicaments utilisés pour traiter la dépression » lors des six premiers mois de l’année.

  • Il y a eu une augmentation de 24 % du nombre de femmes ayant fait une réclamation pour des antidépresseurs par rapport au premier semestre de 2019. Du côté des hommes, cette augmentation est de 21 %.

Publicité
Sur le même sujet …