MENU

iA vise la carboneutralité

par Frédérique De Simone | 17 décembre 2019 09h30

Photo : Freepik

iA Groupe financier entend devenir carboneutre dès 2020 grâce à l’achat de crédits carbone visant à compenser ses émissions de gaz à effet de serre (GES) résiduelles.

L’assureur a investi pour que près de 29 000 arbres, de 10 espèces différentes, soient plantés dans des aires de plantation des Laurentides, de Lanaudière, en Montérégie et en Outaouais.

L’assureur prévoit aussi réduire ses émissions de GES par la préservation d’espaces forestiers en Colombie-Britannique de 7 900 hectares de forêt pluviale intérieure, qui auraient autrement fait l’objet d’exploitation forestière. Il s’agit d’un habitat essentiel pour près de 40 espèces en péril, dont le grizzli, le carcajou, le faucon pèlerin, le caribou de montagne et le pin à écorce blanche.

iA a également dans sa mire un projet éolien au Texas. Le projet produira une énergie propre et renouvelable qui remplacera les sources d’énergie fossiles traditionnelles. Il permettra également aux activités agricoles de se poursuivre.

La carboneutralité sert à réduire les émissions de GES dans l’atmosphère ou à compenser les émissions qui n’ont pu être réduites, en posant des actions écologiquement responsables. La certification Entreprise carboneutre atteste ainsi que l’ensemble des émissions de GES d’iA Groupe financier ont été calculées et compensées.

Compenser à l’interne

En 2018, iA Groupe financier a émis un total de 12 700 tonnes de GES, en raison des déplacements domicile-travail des employés, de la consommation énergétique des immeubles dont l’entreprise est propriétaire, des déplacements d’affaires, de la gestion des matières résiduelles et des évènements organisés par l’entreprise.

Pour pallier la situation, l’assureur canadien dit qu’il utilisera davantage les technologies pour limiter les déplacements par l’utilisation de plateformes de travail collaboratives, les vidéoconférences et les téléconférences. La société offre aussi des incitatifs pour que ses employés utilisent les transports collectifs.

iA a également investi dans son parc immobilier pour obtenir les certifications BOMA BEST pour plus de 20 immeubles et LEED Gold pour deux immeubles. 

Les projets de compensation devraient débuter en 2020 et, dans son bilan 2020 sur le développement durable, iA Groupe financier rendra publiques les données relatives à ses émissions de GES et la description plus détaillée des projets de compensation dans lesquels les sommes auront été investies.

La compensation ne confère pas le droit de polluer et ne cherche pas à rendre plus acceptables les émissions de GES. La compensation est plutôt un mécanisme qui permet à iA Groupe financier d’agir concrètement en investissant volontairement dans des projets climatiques qui réduisent les GES dans l’atmosphère.

Publicité
Sur le même sujet …