MENU

Arthur J. Gallagher vend sa filiale québécoise à l’un de ses cadres

par Marie-Claude Frenette | 01 novembre 2013 10h29

Le courtier Arthur J. Gallgher a vendu ses activités québécoises. C’est François Jean, président d’Arthur J. Gallagher au Québec, qui a lui-même proposé à l’actionnaire international d’acheter ses actifs. En date du 1er octobre, Alain Giroux, ex-directeur de l’unité de construction d’AON, et M. Jean sont devenus propriétaires de la compagnie, qui s’appellera dorénavant Forum risques et assurance.
« Gallagher avait une moins bonne compréhension du marché québécois, comparativement aux autres territoires qu’il couvre à travers le monde. Il y avait une certaine hésitation de leur part d’investir, lorsqu’on faisait des demandes, comme pour grossir ou aller chercher de nouveaux talents. En achetant les actifs québécois, on souhaitait s’offrir une meilleure flexibilité de gestion », explique M. Jean, maintenant président de Forum risques et assurance.

Il a informé le Journal de l’assurance qu’Arthur J. Gallagher vivait une belle croissance ailleurs (4e plus grand courtier au monde et 3e aux États-Unis), mais que les dirigeants de l’entreprise trouvaient le marché québécois difficile à percer. « Forum risques et assurance demeure tout de même intimement liée à Gallagher, puisqu’il demeurera le courtier exclusif de Gallagher Global Alliance, au Québec. Les capacités internationales de Gallagher seront aussi un avantage pour nous », précise-t-il.

M. Jean mentionne être un ami de longue date d’Alain Giroux, qui occupera le poste de vice-président exécutif. Les deux hommes ont déjà travaillé ensemble, vers la fin des années 1990. « On mijotait depuis longtemps l’idée de se lancer en affaires tous les deux et là, le timing était bon », dit-il. Ils n’ont pas d’autres associés dans l’aventure.

Publicité