MENU

Co-operators a franchi le cap du million de ménages clients

par Hubert Roy | 03 juillet 2018 07h00

Robert Wesseling

Co-operators a franchi plusieurs caps en 2017. L’un d’eux est de compter plus d’un million de ménages clients.

Pourquoi Co-operators calcule-t-elle sa clientèle en termes de ménages ? « Comme assureur multilignes, nous fournissons une gamme détaillée de produits d’assurance et d’investissement. Nous mesurons donc notre base de clients de différentes façons. Ce qui inclut que nous les mesurons individuellement et par ménages, parce que les décisions relatives à l’assurance et à l’investissement sont souvent le résultat d’une décision commune dans un ménage », a expliqué Leonard Sharman, porte-parole de la coopérative, au Journal de l’assurance.

L’assureur a aussi révélé dans son rapport annuel qu’il assure 843 000 maisons, 1,3 million de véhicules, 39 000 exploitations agricoles, 290 000 entreprises, 220 000 employés par l’entremise d’un régime d’assurance collective, ainsi que la vie de 692 000 personnes. Co-operators compte 597 000 clients d’une assurance crédit.

La coopérative a aussi versé des indemnités totalisant 1,97 milliard de dollars (G$) en 2017, la majorité en assurance de dommages. Elle a dégagé un bénéfice net de 162,8 millions de dollars (M$) en 2017, montant quasi identique à celui de 2016.

Robert Wesseling, président et chef de la direction de l’assureur, dit que sa compagnie a des obstacles à franchir. « Nous misons sur l’amélioration continue pour obtenir des résultats encore meilleurs. Bon nombre des défis importants que nous rencontrons nous demandent d’agir plus rapidement et de perfectionner nos processus et nos produits si nous voulons suivre le rythme des changements et des tendances anticipées. Dans ce monde de volatilité, nous devons rester à l’affût des tendances et enjeux émergents. »

250 000 assurés contre l’inondation

Autre statistique révélée par Co-operators dans son rapport annuel, la coopérative compte 250 297 assurés couverts par son avenant contre les inondations en Ontario et en Alberta. C’est 105 000 de plus qu’en 2016 et près de 220 000 de plus qu’en 2015. Elle vise à en avoir 330 000 d’ici la fin de 2019. L’assureur a récemment étendu cette protection à ses clients de la Nouvelle-Écosse et de la Colombie-Britannique.

Il souhaite l’étendre partout au pays d’ici la fin de l’année, a précisé son porte-parole Leonard Sharman. « Bien qu’elle soit offerte en option, cette protection présente un excellent taux d’adoption. »

Co-operators a aussi lancé une nouvelle application mobile dite multifonctionnelle pour ses clients. Plus de 7 500 personnes l’ont téléchargé. L’assureur souhaite qu’il y en ait 50 000 qui l’aient fait d’ici la fin de 2018.

Côté acquisition de clientèle, Co-operators compte 51 % de ses nouveaux clients qui ont souscrit plus d’un produit avec elle. Cette proportion était de 67 % en 2016. L’acquisition d’un cabinet de courtage a fait chuter cette proportion, explique l’assureur. Ce dernier vise à ramener ce ratio à 60 %.

L’assureur a aussi affirmé dans son rapport annuel que 63 % de ses nouveaux clients étaient issus de la génération Y. Cette proportion était de 60 % en 2016 et de 57 % en 2015. Co-operators se donne comme objectif de maintenir cette proportion au-delà de la barre des 50 %.  

Publicité