MENU

Co-operators dégage un bénéfice pour la première fois en 2018

par Hubert Roy | 30 octobre 2018 11h30

Photo : Freepik

Co-operators a dégagé un profit net au troisième trimestre de 2018. Au cumul des neuf premiers mois de l’année, l’assureur affiche une perte.

Le troisième trimestre de 2018 est le premier où Co-operators affiche un bénéfice positif en 2018. Il est de 12,9 millions de dollars (M$). Au trimestre précédent, sa perte était de 31 M$. Au troisième trimestre de 2017, Co-operators avait présenté une perte de 7,4 M$.

Les trimestres se suivent et ne ressemblent pas pour Co-operators. Au cours des sept derniers trimestres, l’assureur a affiché une perte à trois reprises.



Bien qu’il présente un bénéfice au troisième trimestre de 2018, Co-operators affiche une perte pour l’ensemble de l’année, après trois trimestres. Celle-ci est de 18,9 M$. Après trois trimestres en 2017, l’assureur affichait un bénéfice de 56,2 M$. Il avait conclu 2017 avec un bénéfice de 121,1 M$.

Intégration de CUMIS

Pour la première fois au troisième trimestre de 2017, Co-operators a intégré les résultats de La Compagnie d’assurance générale CUMIS. L’assureur a acquis la totalité de CUMIS au printemps 2018. Il partageait cette propriété auparavant. Ce qui fait en sorte que les primes directes souscrites de l’assureur ont augmenté de 21,8 %, ou 162,9 M$, pour atteindre 909,1 M$.

Si les résultats de CUMIS n’avaient pas été comptabilisés dans ceux de Co-operators, la hausse des primes directes souscrites de l’assureur aurait été de 9,8 % ou 73 M$. Cette augmentation est attribuable à un ajustement des tarifs, surtout en Ontario et dans l’Ouest, jumelé à l’augmentation du nombre de polices et de véhicules, plus particulièrement en Ontario.

« Au troisième trimestre, nous avons enregistré une croissance exceptionnelle des revenus en raison de l’acquisition de CUMIS, d’une forte croissance de la clientèle, d’une excellente rétention et d’une mesure ciblée en matière de tarification, dit Rob Wesseling, président et chef de la direction de Co-operators. Parallèlement, des conditions météorologiques extrêmes et la hausse de la fréquence des réclamations ont eu une incidence négative sur nos résultats techniques. »

Ratio combiné négatif

Ainsi, le ratio combiné de Co-operators s’est établi à 104,1 % au troisième trimestre de 2018, comparativement à 108,9 % pour la même période de l’exercice précédent. Par rapport au troisième trimestre de 2017, le montant net des sinistres et frais de règlement non actualisés a augmenté de 9,3 %, ou 47 M$. Toutefois, Co-operators indique que la croissance de ses primes a contrebalancé cette augmentation, son ratio de sinistres s’établissant à 73,4 %.

Les couts liés aux sinistres ont augmenté par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent pour deux raisons expliquent Co-operators. La première : l’intégration des résultats de CUMIS pour le trimestre en cours. La seconde est liée à l’augmentation de la fréquence des sinistres de l’année en cours dans toutes les régions à l’exception de l’Ouest, et dans tous les secteurs d’activité, sauf le secteur agricole.

Publicité
Sur le même sujet …