MENU

Les aléas de la météo font subir une nouvelle perte à Co-operators

par Hubert Roy | 27 juillet 2018 11h30

Robert Wesseling

Co-operators a affiché une perte de quatre millions de dollars (M$) au second trimestre de 2018. Dame Nature est en cause, justifie l’assureur.

Au cours des quatre derniers trimestres, Co-operators a affiché trois fois des pertes. Depuis le début de 2018, sa perte s’élève à 31 millions de dollars.

En 2017, au second trimestre, Co-operators avait présenté un bénéfice net de 29,1 M$. Pour le premier semestre de 2017, son bénéfice net était de 63,6 M$. Il s’agit d’une différence de 92,7 M$ entre les six premiers mois de 2017 et ceux de 2018.

L’assureur a présenté un ratio combiné de 107,8 % au second trimestre de 2018. Il était de 101 % au deuxième trimestre de 2017.

 

 

 

Le PDG optimiste malgré les mauvais résultats

 

« Au cours du trimestre, nos résultats financiers ont largement souffert des sinistres liés aux événements météorologiques majeurs qui ont sévi partout au Canada. Notamment la tempête de vent survenue en mai en Ontario », explique Rob Wesseling, président et chef de la direction de Co-operators.

Il ajoute que « malgré tout, la situation du capital de la société demeure solide et la réorganisation de La Compagnie d’assurance générale CUMIS simplifie notre structure et nos opérations. Malgré le contexte très volatil du marché où nous évoluons, nous restons forts grâce à la croissance soutenue du nombre de clients et l’augmentation des primes nettes acquises dans tous nos secteurs d’activité. »

D’ailleurs, le 28 juin, Co-operators a conclu l’acquisition de CUMIS Générale, qui est entrée en vigueur le 1er avril. CUMIS Générale était auparavant une filiale d’une société sous contrôle commun.

Publicité
Sur le même sujet …