MENU

Des résultats mitigés pour Economical et Echelon

par Andrea Lubeck | 07 novembre 2017 11h30

Photo : Freepik

Les difficultés d'Economical se poursuivent. L'assureur affiche des résultats dans le rouge, encaissant une perte nette de 51,5 millions de dollars (M$). Pour la même période en 2016, la perte s’élevait alors à 27,6 M$. Pour les neuf premiers mois de l’année, l’assureur enregistre une perte de 64,7 M$, alors qu’en 2016, il avait un bénéfice de 18 M$.

Le ratio combiné d’Economical est demeuré sensiblement le même d’une année à l’autre. Il est de 116,2 % pour le troisième trimestre de 2017, alors qu’il s’établissait à 116,1 % pour la même période en 2016. L’entreprise mentionne que les activités de souscription de son réseau direct numérique Sonnet et l’implantation d’un nouveau système d’administration de police pour son secteur d’assurance pour les particuliers sont des facteurs qui ont fait augmenter le ratio combiné de 8,1 %.

Depuis le début de l’année, le ratio combiné s’élève à 112,2 %, contre 107,3 % pour la même période en 2016, une différence de 4,9 %.

Les primes souscrites en hausse, mais une perte en souscription

Toutefois, les primes souscrites brutes au troisième trimestre sont en hausse, pour s’établir à 596,3 M$, contre 550,3 M$ pour le trimestre de l’année précédente, une différence de 46 M$. Depuis le début de l’année, il s’agit d’une augmentation de 183,1 M$, passant de 1,56 milliard de dollars (G$) en 2016 à 1,75 G$ cette année.

Economical enregistre une perte de souscription de 89,7 M$ pour ce trimestre, alors que cette perte était de 79,3 M$ pour le même trimestre de 2016. Tout comme au deuxième trimestre, l’assureur met en cause le secteur automobile qui connait des difficultés en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique.

Echelon publie un bilan contrasté

De son côté, après un deuxième trimestre positifEchelon Financial Holdings connait un troisième trimestre contrasté, alors que l’assureur a enregistré un bénéfice net de 1,2 M$ pour le troisième trimestre de 2017, en baisse par rapport au bénéfice de 1,6 M$ enregistré à la même période en 2016, soit 23 %. Pour les neuf premiers mois de l’année, le bénéfice net est de 6,9 M$, contre 5,5 M$ en 2016, une hausse de 24 %.

Les primes directes écrites ont augmenté de 34 %, s’établissant à 78 M$, en raison principalement d’une croissance dans les lignes personnelles et des nouveaux produits lancés en 2016 dans le secteur des entreprises.

Par ailleurs, Echelon encaisse une perte de souscription qui s’élève à 3,43 M$ au troisième trimestre, alors qu’elle était de 429 000 $ pour la même période en 2016. Pour l’année en cours, cette perte s’établit à 1,23 M$, contre 2,96 M$ pour les neuf premiers mois de 2016.

Publicité
Sur le même sujet …