MENU

Deux maisons fortifiées contre les catastrophes naturelles

par Hubert Roy | 03 février 2008 14h50

L'Institut de prévention des sinistres catastrophiques a bâti deux maisons qui sont à l'épreuve des catastrophes naturelles au cours des dernières années. Celles-ci sont situées à Summerside, sur l'Île du Prince-Édouard, et à Sudbury, en Ontario.Ces maisons ont été conçues pour résister à des vents allant jusqu'à 220 kilomètres/heure. La maison de Summerside (qu'on voit sur la photo) a d'ailleurs passé son premier test sans subir aucun dommage à l'automne dernier avec le passage de la tempête Noël.

Ces maisons comprennent quelques caractéristiques particulières. Elles ont des fenêtres pouvant résister à des chocs très puissants et des tiges d'acier conçues pour fixer les étages ensemble, y compris entre le rez-de-chaussée et la fondation. Le toit des maisons est recouvert de bardeaux spécialement conçus pour résister à des vents de 170 kilomètres/heure.

D'autres ajouts permettent aussi de prévenir l'infiltration d'eau. Un scellant résistant à l'eau a ainsi été appliqué autour des portes et des fenêtres de ces maisons. Des bandes adhésives résistantes aux intempéries ont aussi été installées sur tous les joints de la sous-toiture pour empêcher l'eau d'y pénétrer.

L'Institut entend continuer la construction des maisons qui résisteront non seulement aux forts vents, mais aussi aux tremblements de terre, aux feux de brousse, aux tornades et aux tempêtes de grêle. Depuis six ans, l'Institut fait le tour du Canada pour présenter ses innovations. Cette année, Montréal a été choisie pour la démonstration et l'Institut devrait y être de passage dans la première semaine de mai.

Publicité