MENU

Financial Horizons entre au Québec en s’associant à Justin Groupe financier

par Vicky Poitras | 29 juin 2008 17h44

Justin Groupe financier, un agent général du Québec, vient de fusionner ses activités avec un consolidateur canadien Financial Horizons Group. Du même coup, le groupe basé à Kitchener se dote d’une tête de pont pour développer sa présence au Québec.En vertu de l’entente, Horizons s’associe avec Justin, le cabinet de Martin-Luc Derome. Le président de Justin Groupe financier a expliqué au Journal de l’assurance avoir conclu cette entente pour contrer la concurrence et les exigences de volume sans cesse croissantes des assureurs qui font pression sur le réseau de distribution indépendant au Canada.

Le partenariat qui découle de cette entente s’inscrit dans une stratégie d’expansion dont John H. Hamilton avait donné les grandes lignes un an plus tôt dans une entrevue au Journal de l’assurance. Le président de Financial Horizons Group lorgnait alors le Québec et l’Ouest canadien pour son développement. Le groupe souhaite aussi développer une présence accrue dans le nord de l’Ontario. Il exploite déjà un bureau dans les Maritimes.

Fondé en 1990, le consolidateur développe maintenant ses assises par acquisition totale, partielle ou par franchise. Martin-Luc Derome a opté pour une acquisition partielle où il devient « partenaire régional ». Son cabinet s’appelle désormais Groupe financier Horizon.

En vertu de cette entente ratifiée par les parties le 9 juin, M. Derome, à titre d’associé régional, devient le responsable du développement du consolidateur ontarien au Québec. Il participera ainsi à la croissance des nouvelles affaires qu’il réalisera. M. Derome n’a pas voulu dévoiler le prix de la transaction ni les niveaux de participation.

Dans sa démarche, M. Derome a aussi approché Daystar Financial Group et R.G. Packman and Associates avant de porter son choix sur Financial Horizons. L’entreprise de M. Hamilton lui offrait davantage, révèle M. Derome.

Parmi les avantages que les conseillers financiers retireront de ce partenariat, Martin-Luc Derome cite la force de frappe du groupe. Il dit même entrer dans la cour des grands, « avec des ventes de plus de 15 M$ de commissions de première année en assurance vie ». « L’actif des fonds distincts sous gestion dépassent le milliard et demi de dollars », a-t-il ajouté.

Les contrats de distribution directe qu’exploite Financial Horizons auprès de 23 fournisseurs (incluant quatre compagnies de fonds communs), ont aussi pesé dans la balance. Justin Groupe financier n’en comptait que quatre. Pour sa part, M. Derome apporte au groupe de M. Hamilton une relation privilégiée avec des assureurs francophones qu’il n’avait pas, dont SSQ Vie, La Survivance et La Capitale.

Horizons compte aussi une vingtaine d’employés à son siège social et un département de conformité.

« Grâce à ce partenariat, je deviens un important compétiteur aux gros MGA du Québec, lance M. Derome qui souhaite prendre une place accrue au Québec. Nous somme en pourparlers avec un autre agent général en ce sens. »

Selon M. Derome, les conditions du marché créent actuellement une forte pression sur les petits cabinets, ce qui en amènera plusieurs à songer à joindre un regroupement. « J’ai perdu des conseillers qui voulaient réunir toutes leurs affaires sous un seul MGA. Ils peuvent plus aisément gérer leurs commissions, leurs bonis, avoir un seul point pour les documents, les personnes ressources, la formation, etc. C’est exactement ce que nous offrons chez Horizons : un état de compte, un dépôt unique, un logiciel, etc. »

M. Derome prévoit offrir tous ces services recherchés des courtiers d’ici un an, le temps d’intégrer le changement qu’entraîne le nouveau partenariat.

Publicité
Sur le même sujet …