MENU

Intact investit dans la résilience climatique

par Andrea Lubeck | 26 avril 2019 09h30

Intact Corporation financière a annoncé qu’elle versera 2,3 millions de dollars à 16 organismes de bienfaisance canadiens « qui cherchent essentiellement à protéger les Canadiens des effets des changements climatiques ». L’annonce en a été faite par Charles Brindamour, chef de la direction d’Intact, lors du plus récent Sommet des champions de la nature, qui s’est déroulé hier à Montréal.

« Les changements climatiques ont d’énormes conséquences sur le plan humain et économique, soutient Charles Brindamour, chef de la direction d’Intact. Les Canadiens, et plus particulièrement les décideurs au sein des gouvernements et des entreprises, peuvent donner l’exemple en déterminant et en gérant les risques associés. En faisant du Canada un des pays les plus résilients face aux changements climatiques, nous serons en mesure de protéger la nature, l’économie et les citoyens. »

Des solutions pour gérer les effets du climat

Selon l’assureur, les organismes sélectionnés offrent des « solutions concrètes » pour gérer les effets des changements climatiques. Ceux-ci s’intéressent à la conservation et à la restauration des actifs naturels comme moyens de protection contre les inondations.

L’un d’eux, ALUS Canada, réalise des projets d’infrastructure naturelle sur des terres agricoles particulièrement vulnérables aux changements climatiques ou peu productives afin d’augmenter la rétention des eaux, explique Intact.

 « […] La nature et les ressources naturelles ont toujours été, et sont encore aujourd’hui, parmi les actifs les plus précieux du Canada, ajoute M. Brindamour. Nous constatons de plus en plus que ces ressources peuvent servir d’infrastructures essentielles pour la gestion des risques associés aux changements climatiques. Nous avons la responsabilité de travailler en ce sens et de nous assurer de la résilience à long terme de notre pays. »

Cheval de bataille

Intact fait des changements climatiques son cheval de bataille. En plus du don annoncé, l’assureur s’est associé à l’Université de Waterloo dans la création du Centre Intact d’adaptation au climat, qui publie des rapports de recherche sur les effets des changements climatiques.

Intact a également à son emploi un météorologue, qui l’aide notamment à modéliser les catastrophes.

Finalement, Intact s’est joint des assureurs de partout à travers le monde pour un projet pilote du groupe de travail sur l’information financière liée au climat de l’Initiative financière du Programme des Nations unies pour l’environnement.

Les organismes financés

En plus d’ALUS Canada, les organismes qui recevront un don d’Intact sont Bluenose Coastal Action, Canards Illimités, Community Forests International, Conseil régional de l’environnement et du développement durable de l’Outaouais, Conservation de la nature Canada, FireSmart, Fonds mondial pour la nature (WWF), Green Calgary, Green Learning Canada Foundation, The Miistakis Institute of the Rockies, Nature-Action Québec, Nature Québec, Sentier Urbain, l’Université de l’Alberta et l’Université de la Colombie-Britannique.

Intact précise qu’un million de dollars supplémentaires sera consacré aux projets des organismes de bienfaisance qui visent à trouver des solutions d’adaptation aux changements climatiques. Les demandes de subvention seront acceptées à compter de septembre, précise l’entreprise.

Publicité
Sur le même sujet …