MENU

La facture des incendies de Fort McMurray continue de grimper

par Mathieu Carbasse | 15 novembre 2016 11h30

Photo : Chris Schwarz/Government of Alberta

Selon le rapport du Conference Board du Canada sur les conséquences économiques de la catastrophe naturelle la plus coûteuse qu'ait connue le Canada, 5,3 milliards de dollars (G$) seront réinvestis dans l'économie albertaine ces trois prochaines années pour la reconstruction de Fort McMurray après les feux de forêt dévastateurs de mai 2016.

« Une injection massive de fonds des gouvernements provincial et fédéral, des compagnies d'assurance et de sources privées servira aux activités de nettoyage et de reconstruction à Fort McMurray et dans ses alentours, explique Pedro Antunes, économiste en chef adjoint. Les feux de forêt affecteront profondément les finances publiques, tandis que les sociétés d'assurance de biens et risques divers devront absorber les énormes coûts des demandes d'indemnisation. » 

L’industrie versera 3,6 G$

La majeure partie des 5,3 G$ qui seront réinvestis proviendra du secteur des assurances, qui devrait verser 3,6 G$ dans le cadre des demandes d'indemnisation, selon ses estimations. Lors des inondations de 2013 en Alberta, par contre, ce sont les gouvernements fédéral et provincial qui avaient versé le gros des sommes, en raison de l'absence de police d'assurance contre les inondations dans la province et ailleurs au pays, alors que la couverture des incendies est quasi universelle.

On estime que les feux de forêt ont endommagé ou détruit 1 935 structures résidentielles et 23 commerciales/industrielles, et l'on s'attend à plus de 12 000 demandes d'indemnisation pour un véhicule automobile. Près de 45 000 demandes devraient être traitées pour une indemnisation moyenne de près de 80 000 $. Selon les estimations initiales du Bureau d'assurance du Canada, les demandes d'indemnisation relatives à des structures commerciales totaliseront environ 1,2 G$.   

Pertes de production de plus de 47 millions de barils

Dans l'ensemble, le Conference Board prévoit que les répercussions des feux de forêt amputeront de 456 M$ (ou de 0,1 %) le produit intérieur brut (PIB) réel de l'Alberta en 2016. On estime que les producteurs de pétrole et la province essuieront, en 2016, des pertes de plus de 47 millions de barils qui leur coûteront 1,4 G$ en revenus. La production de pétrole sera de retour à la normale en 2017 et au-delà.

Les efforts de reconstruction devraient toutefois aider l'activité économique en Alberta en stimulant le PIB de 1,1 G$ ou 0,4 % l'an prochain. Le Conference Board s'attend à ce que plus de 2 500 habitations soient reconstruites au cours des trois prochaines années; cette activité, conjuguée aux travaux de réparation, aux remplacements de biens d'ameublement et aux achats de nouvelles voitures, contribuera à stimuler les dépenses de construction résidentielle et les ventes au détail.

Consulter notre grand dossier sur les feux de Fort McMurray

Publicité
Sur le même sujet …