MENU

La géomatique modifiera aussi les pratiques en assurance vie

par Mathieu Carbasse | 03 novembre 2016 07h00

La géolocalisation est en passe de révolutionner l’expérience client en assurance de dommages. Mais ce n’est pas tout. Elle pourrait également transformer l’assurance de personnes à long terme.

Dans le cas par exemple d’une habitation située non loin de certaines matières toxiques (ce que la géomatique peut désormais mettre en évidence), l’exposition de ses occupants à ce risque supplémentaire s’en trouvera augmentée… Et la prime concernant une police d’assurance vie pourrait s’en trouver impactée. Tant au niveau des clauses, que du montant de la prime.

Autres débouchés et non des moindres, la géolocalisation s’invite peu à peu en assurance de personnes puisqu’elle est déjà au cœur de programmes d’assurance basés sur les comportements des individus, comme la télématique notamment.

« Plus que jamais la géolocalisation a un rôle important à jouer dans le secteur de l’assurance, conclut Jean-Sébastien Guy de Korem. Cette tendance va s’accélérer dans les prochaines années, et va aussi « sortir » de l’assurance de dommages pour s’étendre à l’assurance vie. Déjà, des compagnies comme Manuvie offrent des produits basés sur les habitudes de vie et l’adoption de comportements sains afin d’ajuster le montant des primes en conséquence. »

Publicité