MENU

Le lancement d’APEXA enfin confirmé

par Susan Yellin | 10 avril 2017 13h30

Photo : Freepik

Après de nombreux reports, APEXA, une plate-forme qui offre aux assureurs et agents généraux des services en sécurité, gestion et conformité, devrait être lancée durant la première quinzaine de mai. 

« Nous allons connecter l'industrie », a ainsi déclaré Tonya Blackmore, PDG d'APEXA, à l’occasion du séminaire annuel de CLIEDIS (Canadian Life Insurance EDI Standards).

La consultation qui avait été menée en novembre dernier auprès des conseillers pour s'assurer que le programme était suffisamment intuitif, avait conduit à des tests supplémentaires.

Outil de sélection, de passation des marchés et de conformité

APEXA, détenue par la société de conseil en assurance LOGiQ3, a commencé comme une idée en 2013 avant de prendre racine un an plus tard. Son objectif est de fournir un outil de contrôle, de passation de marchés et de conformité pour le secteur de l'assurance, les conseillers, les transporteurs et les distributeurs. Cinq compagnies d'assurance – Canada Vie, Empire, iA Groupe financier, Manuvie et Sun Life, ainsi que quatre agents généraux (MGA) – HUB Financial, Financial Horizons, IDC Worldsource et PPI Solutions, comptent parmi les soutiens, notamment financiers, du projet.  

La plateforme devait initialement être lancée au début de l'année dernière, mais les parties prenantes voulaient rendre le système plus attrayant pour les conseillers. Une nouvelle date de lancement avait alors été fixée pour le milieu de 2016, avant d’être encore reportée, APEXA annonçant qu'il lui faudrait plus de temps pour affiner son système, en raison notamment de problèmes liés aux systèmes internes des grands assureurs.

85 000 conseillers financiers concernés

Environ 85 000 conseillers financiers et leurs sociétés devraient s'inscrire sur le système lors de son activation, ce qui leur permettra de gérer plus facilement leurs contrats, licences et assurance erreurs et omissions, ainsi que leurs crédits d'éducation continue, dans un espace partagé avec les compagnies d'assurance et les MGA. Ainsi, par exemple, les trois parties seront alertées si la licence d'un conseiller est proche de l'expiration.

Tonya Blackmore a par ailleurs affirmé que d’autres assureurs et MGA seraient intégrés à la plateforme jusqu'en 2018.

Publicité
Sur le même sujet …