MENU

Les activités d’assurance du Mouvement Desjardins poursuivent leur croissance

par Andrea Lubeck | 10 novembre 2017 13h30

Photo : Freepik

Le Mouvement Desjardins connait une fois de plus une croissance pour ses activités d’assurance au troisième trimestre, en plus d’une hausse de son revenu d’exploitation, qui s’élève à 4,03 milliards de dollars (G$) au 30 septembre 2017. Pour le troisième trimestre de 2016, le revenu d’exploitation se chiffrait à 3,56 G$. Pour les neuf premiers mois de l’année, cela porte les revenus à 11,69 G$, contre 10,53 G$ pour la période correspondante de 2016.

 « L'on doit certes se réjouir de ces excellents résultats, mais ce qui me satisfait le plus, ce sont les retombées tangibles que Desjardins génère, comme en témoigne la croissance des sommes retournées à nos membres et aux collectivités, affirme le président et chef de la direction, Guy Cormier. À cela s'ajoute notre volonté de nous rapprocher davantage de nos membres et de nos clients. Notre Fonds de développement de 100 millions de dollars (M$) pour soutenir des projets sur l'ensemble du Québec et de l'Ontario, en lien avec notre mission socioéconomique, est un exemple tangible de cette volonté. »

Forte croissance en assurance de dommages

Les activités d’assurance de dommages de Desjardins ont connu une forte croissance au troisième trimestre de 2017, générant des excédents de 318 M$, alors que ceux-ci étaient de 98 M$ au deuxième trimestre et de 26 M$ pour le même trimestre de l’année dernière. Le cumul de l’exercice de 2017 a plus que doublé, pour s’établir à 398 M$, tandis que pour la même période de 2016 avait enregistré 114 M$.

Desjardins indique que « la sinistralité de l’année en cours est plus favorable qu’au trimestre correspondant de 2016, surtout en assurance automobile et de biens en raison de l’incidence des évènements majeurs moins importante que celle du trimestre comparatif de 2016 […] ».

Légère baisse pour la gestion de patrimoine et assurance de personnes

Le secteur de gestion de patrimoine et assurance de personnes connait une légère baisse de 4% au troisième trimestre de 2017, enregistrant des excédents de 121 M$ contre 126 M$ pour la même période en 2016. Le mouvement coopératif explique cette baisse par la détérioration de l’expérience, mais ajoute qu’elle est compensée par l’amélioration des taux d’intérêt et par la croissance des actifs sous gestion.

Par contre, les neuf premiers mois de l’année ont bénéficié de la bonne performance des placements et des revenus liés à la croissance des actifs sous gestion puisque les excédents s’élèvent à 453 M$ pour 2017, tandis qu’ils étaient de 347 M$ au 30 septembre 2016.

Publicité
Sur le même sujet …