MENU

Les assureurs qui ont misé sur des acquisitions ont vu leurs volumes d’affaires exploser en 2005

par Reynaldo Marquez | 16 mai 2006 17h40

Dans un marché canadien de l’assurance de dommages arrivé à maturité, seuls les assureurs qui ont misé sur une stratégie de croissance par acquisitions ont vu leurs volumes d’affaires exploser l’an dernier.C’est ce qui ressort des plus récentes données du rapport Scor, portant sur les activités de 67 assureurs IARD actifs au pays en date du 31 décembre dernier.

L’acquisition par AXA Canada de La Citadelle, en novembre 2005, a en effet eu pour résultat de faire grimper de l’ordre de 35 % les primes directes souscrites par AXA. Réalisée en 2005, cette acquisition a été entérinée par les autorités canadiennes le 1er mars dernier.

L’acquisition de La Citadelle a propulsé le volume de primes d’AXA de 1,2 milliard (G$) à 1,6 G$ au 31 décembre 2005.

La Capitale a également vu son volume de primes directes souscrites faire un bond de deux chiffres entre 2004 et 2005 grâce aux acquisitions. La hausse de volume a atteint 24 % entre les deux exercices.

La Capitale, un assureur direct, a en effet mis la main sur les assureurs par courtage L’Unique et Orléans entre novembre 2004 et janvier 2005. Résultat : le chiffre d’affaires consolidé de La Capitale est passé de 324,5 millions (M$) à 401 M$ durant cette même période.

Selon le rapport Scor, ING Canada a vu pour sa part ses primes directes souscrites grimper de 9,2 % au 31 décembre 2005 par rapport à la même date l’année précédente. Cette augmentation reflète l’acquisition d’Allianz en octobre 2004, affirme Gilles Gratton, directeur des communications d’ING. « Nous n’avions inclus que l’équivalent d’un mois d’activités d’Allianz dans nos résultats financiers de 2004. Mais nous en avons inclus la totalité dans l’exercice de 2005, ce qui explique cette hausse », dit-il.

En comparaison, la croissance moyenne du volume de primes pour l’ensemble des 67 joueurs qui ont participé au rapport Scor 2005 a été de 0,5 %, pour se fixer à 29 G$.

D’autres poids lourds de l’assurance de dommages, dont Aviva, Co-operators et Zurich ont enregistré des hausses modestes. American Home Insurance et Kingsway ont pour leur part subit les baisses les plus marquées avec une chute respective de leurs volumes de primes de 9,6 % et de 5,2 %.

Par ailleurs, le rapport Scor démontre aussi que les concurrents traditionnels du réseau de courtage, dont les assureurs directs que sont La Capitale, FM Global, le Groupe Promutuel ainsi que Desjardins assurances générales continuent de faire sentir leur présence dans le marché canadien de l’IARD.

D’ailleurs, six des dix assureurs à avoir enregistré les plus importantes croissances sont des assureurs directs. À ce chapitre, FM Global et TD Meloche Monnex ont tous deux enregistré une hausse de 11,5 % de leurs primes directes souscrites entre 2004 et 2005. Le Groupe Promutuel et Desjardins ont vu respectivement leurs chiffres d’affaires progresser de 6,5 % et 2,5 % durant cette même période.

Au chapitre du rendement de l’avoir des actionnaires —le ratio qui mesure la capacité de l’entreprise à faire croître les capitaux investis par les actionnaires— c’est ING qui remporte la palme avec un rendement de 35,2% en 2005, comparativement à 36,90 en 2004. C’est toutefois Federated Insurance qui a enregistré la plus importante hausse en termes d’efficacité à l’égard de ses actionnaires en doublant son rendement, le faisant passer de 14,9 à 31,9 entre 2004 et 2005.

Publicité
Sur le même sujet …