MENU

Les catastrophes naturelles plombent les résultats de Great-West Lifeco

par Mathieu Carbasse | 03 novembre 2017 10h30

Photo : Freepik

Au troisième trimestre de 2017, Great-West Lifeco a enregistré un bénéfice net de 581 M$, en baisse de 13,8 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent (674 M$). Ce résultat tient compte des pertes de réassurance de 175 M$ après impôt liées aux sinistres résultant des ouragans Harvey, Irma et Maria.

Compte non tenu de ces catastrophes, le bénéfice s'est établi à 756 M$, en hausse de 82 M$ par rapport à l'exercice précédent (+12,2 %), attribuable, selon la compagnie, à la hausse des honoraires et à une diminution des charges liée aux récentes initiatives de l’assureur.

« Les résultats du troisième trimestre témoignent de la solide performance opérationnelle de l'ensemble de nos secteurs d'activité, malgré l'effet que les pertes de réassurance ont eu sur nos résultats, a déclaré Paul Mahon, président et chef de la direction de Great-West Lifeco. Notre transformation de l'exploitation canadienne a déjà commencé à porter ses fruits, les activités d'Empower Retirement aux États-Unis ont démontré un bon dynamisme depuis leur intégration, et la vigueur de notre situation du capital nous permet de poursuivre nos investissements dans la croissance future. »

La restructuration porte ses fruits au Canada

À la suite de la restructuration des activités autour de deux nouvelles unités d'exploitation (une axée sur les clients individuels, l'autre sur les clients collectifs), l'exploitation canadienne a réalisé des réductions annualisées d'environ 95 M$ avant impôt.

Le bénéfice net de l’exploitation canadienne s'est ainsi établi à 296 M$ au troisième trimestre, comparativement à 289 M$ au troisième trimestre de 2016 (+ 2,4 %). Great-West attribue cette hausse à la croissance des honoraires et à la vigueur des résultats au chapitre de la mortalité au sein des unités Client individuel et Client collectif.

Bons résultats en Europe et aux États-Unis

Le bénéfice net de l’exploitation américaine de Great-West s’est chiffré à 88 M$ US au troisième trimestre de 2017, en hausse de 47 % par rapport au troisième trimestre de 2016 (60 M$ US). Cette hausse s’explique principalement par la croissance des honoraires et la baisse des charges pour Empower Retirement.

En Europe, l’assureur a enregistré un bénéfice net de 359 M$, en hausse par rapport au montant de 313 M$ (+ 14,7 %) enregistré au troisième trimestre de 2016. Cette augmentation découle des profits attribuables aux nouvelles affaires, des résultats favorables au chapitre de la mortalité et des modifications de certaines estimations liées à l'impôt. Elle ne tient pas compte en revanche de la perte de 175 M$ liée aux sinistres estimés résultant d'ouragans.

Publicité
Sur le même sujet …