MENU

Marché sous-standard : Bouchard & associés ajoute un 2e assureur

par Hubert Roy | 26 septembre 2019 12h30

Patrick Bouchard

Photo: Réjean Meloche

Les courtiers qui font appel à Patrick Bouchard pour obtenir son soutien en matière d’assurance sous-standard se verront offrir un second assureur auprès de qui placer leurs risques.

Lorsqu’il a lancé cette approche il y a deux ans, le président de Bouchard & Associés l’avait fait en s’associant avec un assureur : Echelon. Il en recherchait un second pour offrir un choix au courtier. C’est maintenant chose faite, a-t-il annoncé au Journal de l’assurance.

M. Bouchard s’est entendu avec un syndicat de Lloyd’s. Il n’a toutefois pas dévoilé lequel.

Longues négociations

M. Bouchard a été longtemps en négociation avec ce syndicat, a-t-il relaté au Journal de l’assurance. Son offre n’a pu être offerte plus tôt, puisque Lloyd’s Canada révisait ses taux en assurance au pays, à la suite des résultats décevants affichés par l’entreprise ces derniers mois. Le redressement de celle-ci permet maintenant à M. Bouchard de souscrire des risques au nom de Lloyd’s, comme il le fait avec Echelon. L’assureur l’a d’ailleurs appuyé dans ses démarches pour lui permettre d’offrir un second marché.

Cet ajout donne aussi une flexibilité supplémentaire à M. Bouchard. Il peut souscrire des risques qui n’entraient pas dans les capacités d’Echelon. À l’inverse, Echelon a un appétit pour certains risques que le syndicat de Lloyd’s avec qui traite M. Bouchard n’a pas. « C’est le meilleur des deux mondes pour les courtiers », dit-il.

Objectif atteint

Lorsqu’il a lancé son programme, M. Bouchard visait à ce qu’une soixantaine de courtiers traite avec lui sur une base régulière. Il a des ententes de sous-agences avec 67 cabinets dans le moment. Une trentaine place des risques auprès de lui tous les mois.

Il s’attend à ce que Bouchard & Associés franchisse le cap des dix millions de dollars de primes d’ici la fin de l’année. De ce volume, près de 20 % proviennent de ses activités de grossiste en sous-standard.

Publicité
Sur le même sujet …