MENU

Parts de marché : nouveau recul du courtage en 2013

par Hubert Roy | 21 octobre 2014 09h00

Les assureurs directs ont de nouveau pris des parts de marché au courtage en 2013, et ce, dans tous les grands segments d’affaires. Mince consolidation pour le courtage : son recul est de 0,4 %, comparativement à la moyenne de 1 % de recul qu’il subit habituellement chaque année.Au 31 décembre 2013, la part du courtage s’établissait à 52,28 % au Québec, contre 47,72 % pour les assureurs directs. Le courtage totalise 4,484 milliards de dollars (G$) de primes en 2013, contre 4,375 G$ en 2012, soit une différence de quelque 110 millions de dollars (M$).

En assurance habitation, le courtage a vu son volume de primes reculer d’un point de pourcentage. Il s’établit à 36,4 %, contre 63,6 % pour les assureurs directs.

Le recul du courtage est moindre en assurance automobile, mais atteint tout de même près de 0,8 point de pourcentage. Le courtage y possède 42,1 % du marché, contre 57,9 % pour les directs.

Les directs ont aussi gagné des parts en assurance des entreprises et en assurance responsabilité. Les courtiers possèdent 77,4 % du marché des entreprises, un recul de 0,67 point de pourcentage par rapport à 2012. Les directs y ont 22,6 % du marché, pour des primes totalisant 327 M$.

Le recul est plus grand en responsabilité pour le courtage, où il atteint 1,12 point de pourcentage. La part du courtage y est de 77,8 %, contre 21,2 % pour les directs. Ces derniers y possèdent un volume de primes de près de 202 M$.

L’industrie dans son ensemble a enregistré une croissance de 3,26 % de 2012 à 2013. Les primes sont passées 8,305 G$ à 8,576 G$, une augmentation de 271 M$. Les primes du courtage ont aussi augmenté, passant de 4,375 G$ à 4 484 G$, en hausse de 109 M$. Quant aux assureurs directs, ils ont franchi le cap des 4 G$ au Québec en 2013. Leur volume est passé de 3,930 G$ en 2012 à 4,092 G$ en 2013, une augmentation de 162 M$.

Précision

La compilation de nos tableaux ne tient pas compte de la distinction du volume du courtage chez Promutuel Assurances et au Groupe Ledor. Pour connaitre la proportion du volume du courtage chez ces assureurs, svp vous référer aux notes de bas de pages du tableau en page 50 du Journal de l'assurance. L’impact est d’un peu plus de 2 % sur le volume total du courtage.

Publicité